Le gouvernement suit le conseil du jury à propos des nominations à l'IBPT

28/09/09 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Après pas mal de chamailleries internes, le conseil ministériel a ce vendredi finalement suivi la recommandation prodiguée par le jury indépendant qui avait été réuni par le ministre de l'économie, Vincent Van Quickenborne. Voilà ce qu'annonce le service presse de ce dernier.

Après pas mal de chamailleries internes, le conseil ministériel a ce vendredi finalement suivi la recommandation prodiguée par le jury indépendant qui avait été réuni par le ministre de l'économie, Vincent Van Quickenborne. Voilà ce qu'annonce le service presse de ce dernier.

Le nouveau président de l'IBPT sera Luc Hindryckx (40 ans), un ingénieur industriel ayant décroché un MBA à la Vlerick School et qui a travaillé notamment pour Telenet. La juriste Catherine Rutten (40 ans), qui était depuis six ans déjà membre du conseil de l'IBPT, est réélue. Avant cela, elle avait travaillé chez BT. Ces trois dernières années, le juriste Axel Desmedt (38 ans) était actif chez France Telecom (Orange), où il était responsable des activités européennes. L'ingénieur civil Charles Cuvelliez (42 ans), docteur en télécommunications, travaille actuellement aussi pour Orange et enseigne à l'ULB.

Le nouveau conseil de l'IBPT aurait en fait dû être nommé le 23 avril déjà.

Ces nominations ne seront cependant pas d'application immédiatement. "Il existe pour l'instant un accord politique qui doit être transposé dans un arrêté royal, ce qui peut prendre encore quelques semaines", déclare Timothy Verhoest, porte-parole du ministre Van Quickenborne.

Nos partenaires