Le gouvernement flamand agrée les systèmes de vote hybrides

10/03/08 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Le gouvernement flamand va collaborer avec le gouvernement fédéral pour le développement d'un nouveau système de vote électronique. La proposition fédérale suit la recommandation faite par les 7 universités en faveur du 'vote hybride'.

Le gouvernement flamand va collaborer avec le gouvernement fédéral pour le développement d'un nouveau système de vote électronique. La proposition fédérale suit la recommandation faite par les 7 universités en faveur du 'vote hybride'.

Juste avant le week-end, Marino Keulen, le ministre flamand de l'administration intérieure, faisait savoir que le gouvernement flamand avait approuvé un accord de collaboration avec les autorités fédérales en vue de développer un nouveau système de vote. Cet accord prévoit l'organisation d'un travail gouvernemental commun pour la mise au point du matériel et du logiciel.

Dans un rapport sollicité par les divers gouvernements, 7 universités ont récemment plaidé pour une généralisation du vote électronique. Elles ont cependant estimé que le nouveau système devait offrir aux électeurs une confirmation papier de leur vote ('vote hybride'). Le gouvernement fédéral souhaiterait suivre ce conseil et envisager un système intégrant une puce ou un code à barres.

Les gouvernements wallon et bruxellois n'ont pas encore approuvé la proposition fédérale. Le gouvernement wallon a déjà émis des réserves à propos de ce système hybride, dans la mesure où l'électeur ne peut voir si le code ou la puce reproduisent réellement son vote.

Les actuels ordinateurs à voter, utilisés surtout en Flandre et à Bruxelles, doivent être remplacés. Marino Keulen souhaiterait la généralisation du vote électronique en Flandre. Reste à savoir si c'est encore possible pour les élections de 2009. C'est d'ailleurs encore et toujours le gouvernement central qui est compétent pour l'organisation des élections fédérales.

Source: Belga

Nos partenaires