Le gouvernement flamand adopte les chèques-repas électroniques

03/05/12 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Source: Datanews

Quasiment 14.000 fonctionnaires flamands pourront dorénavant utiliser ces chèques-repas numériques.

Le gouvernement flamand adopte les chèques-repas électroniques

Les autorités flamandes renoncent aux chèques-repas papier au profit de leurs homologues électroniques. Quasiment 14.000 fonctionnaires flamands pourront dorénavant utiliser ces chèques-repas numériques. Le ministre flamand des affaires administratives Geert Bourgeois, qui a testé le nouveau système, y voit des avantages tant pour les travailleurs, les employeurs que pour les commerçants.

Pour les fonctionnaires flamands qui vont à présent adopter la carte électronique, celle-ci va leur offrir plusieurs avantages, selon Bourgeois. "Si l'on prend l'ensemble des fonctionnaires flamands en considération, des chèques-repas pour un montant de 150.000 euros sont perdus annuellement, parce qu'ils sont périmés ou égarés. Avec le chèque électronique, l'on est averti automatiquement 10 jours avant la date de péremption. En outre, les chèques les plus anciens sont utilisés en priorité."

Pour le gouvernement flamand, le passage en question représente une simplification administrative et donc une économie. "Il s'agit d'un montant de 110.000 euros par an", selon Bourgeois. Et pour les commerçants, il y a aussi des avantages: gain de temps à la caisse, moins de travail administratif, réduction des frais, perception plus rapide de l'argent,...

Pour ce projet, le gouvernement flamand s'est associé à l'éditeur Edenred (l'ex-Accor Services). Edenred compte quelque 5.000 clients qui acceptent les chèques-repas électroniques, dont 3.000 restaurants et commerces de proximité environ et 2.000 grandes surfaces (notamment Carrefour, Aldi, Delhaize, Cora et Colruyt).

Selon Jean-Bernard Trussart, directeur général d'Edenred, l'objectif est d'étendre encore ce réseau. C'est ainsi que pour les petits négociants dépourvus de terminal de paiement, l'on a par exemple élaboré une offre qui leur coûtera moins d'1 euro par jour. Pour les utilisateurs mêmes, l'on a développé une appli qui offre un aperçu des restaurants et des commerces de proximité qui acceptent les chèques-repas électroniques.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires