Le gouvernement britannique veut équiper les églises d'une infrastructure télécom

20/02/18 à 11:33 - Mise à jour à 11:32

La Grande-Bretagne souhaite offrir aux régions campagnardes de meilleures connexions internet et GSM en équipant les églises d'une infrastructure adéquate.

Le gouvernement britannique veut équiper les églises d'une infrastructure télécom

© BELGA

L'Eglise anglicane va collaborer avec les autorités britanniques à un nouveau projet destiné à fournir une meilleure infrastructure télécom aux zones moins densément peuplées. "65 pour cent des églises anglicanes et 66 pour cent des paroisses se situent dans des régions campagnardes", peut-on lire dans le communiqué. "Leur position au coeur même des villages en fait des lieux convenant parfaitement pour résoudre les problèmes de connexion et les obstacles d'accès aux réseaux."

Pylône d'antennes dans le clocher

Dans son communiqué, le gouvernement britannique explique aussi comment les opérateurs utiliseront les églises. Dans un premier temps, ils exploiteront les clochers comme pylônes d'antennes sans fil. En outre, la collaboration prévoit aussi l'installation de connexions satellites, d'antennes et de câbles à fibre optique à proximité des églises.

Hamish Macleod, directeur de Mobile UK et porte-parole du secteur télécom britannique, va examiner avec les paroisses quelles églises conviendraient le mieux pour l'installation de l'infrastructure télécom. "Les opérateurs auront alors accès à ces églises, mais il est important aussi que tout se déroule dans le respect de ces lieux saints."

Droit à une connexion rapide

Quelques évêques britanniques ont déjà approuvé ce projet. "Nos églises paroissiales forment une structure vraiment nationale. Le fait qu'elles puissent à présent être utilisées à une fin créative permettant une meilleure connectivité, ne fera que les rendre plus importantes encore aux yeux de la communauté", a ainsi déclaré Graham James, évêque de Norwich.

A les entendre, les autorités britanniques prennent très au sérieux l'importance d'une bonne infrastructure télécom. D'ici 2020, elles veulent faire de l'internet fixe rapide un droit légal tant pour les familles que pour les entreprises du pays.

Nos partenaires