Le gouvernement britannique interdit l'iPad durant les réunions importantes

04/11/13 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Source: Datanews

Le gouvernement britannique entend éviter le plus possible les scandales de mise sur écoute et bannit donc l'iPad lors de ses débats. Voilà ce qu'annonce le Mail on Sunday.

Le gouvernement britannique interdit l'iPad durant les réunions importantes

Le gouvernement britannique a équipé tous les parlementaires d'un iPad et a fait créer une appli iPad pour David Cameron. Il n'empêche que la tablette est à présent exclue de toute réunion importante, de crainte que des services de renseignements étrangers exploitent l'appareil à des fins d'espionnage.

La Grande-Bretagne craint tout particulièrement la Chine, la Russie, l'Iran et le Pakistan qui pourraient transformer ces appareils mobiles en microphones et émetteurs en y plaçant des virus informatiques tels des chevaux de Troie et ce, même lorsqu'ils sont éteints. Ces derniers temps, l'on a appris que pas mal de dirigeants mondiaux, dont la chancelière allemande Angela Merkel, avaient été mis sur écoute.

Tout récemment, le premier ministre belge Elio Di Rupo, dont le cabinet a lui aussi été piraté, a annoncé interdire les GSM lors de réunions importantes pour éviter tout risque d'espionnage.

En savoir plus sur:

Nos partenaires