Le gouvernement américain va investir 4 milliards dans les voitures autonomes

15/01/16 à 13:20 - Mise à jour à 13:20

Le gouvernement américain a réservé 4 milliards de dollars pour la recherche et le développement de voitures autonomes, afin de permettre une recherche au niveau de la technologie et de la réglementation dans ce domaine.

Le gouvernement américain va investir 4 milliards dans les voitures autonomes

© Belga

L'investissement doit veiller à ce que des recherches puissent être effectuées pendant 10 années. Les autorités américaines veulent une meilleure collaboration avec les entreprises et les organisations qui s'occupent de voitures autonomes. L'un des premiers éléments du plan consiste à développer une réglementation type destinée à aider les états à mettre la technologie sur de bons rails en vue de permettre à ces voitures de rouler sur le réseau routier public, selon Computerworld.

La réglementation doit éviter qu'il y ait trop de règles différentes d'un état à l'autre. L'investissement devrait aussi stimuler les états à autoriser les voitures autonomes sur leur réseau routier. Il n'y a pour l'instant que quelques états qui accordent des autorisations à des entreprises telles Google, Ford et Tesla à effectuer des tests. Mais ces autorisations se caractérisent elles aussi par des divergences sensibles au niveau de ce que les voitures autonomes peuvent faire et à quelles exigences la personne embarquée doit satisfaire.

Premiers résultats d'ici six mois

Le ministère américain des transports entend pouvoir élaborer d'ici six mois la première réglementation type. A cette fin, il organisera une concertation entre les représentants des états et les constructeurs automobiles. Comme la voiture autonome en est encore à ses débuts, personne ne sait encore à quoi ressemblera bientôt le réseau routier public. Le ministre compétent demande par conséquent aux entreprises technologiques de réfléchir aussi à la nouvelle réglementation.

L'investissement en question représentera une fameuse étape dans la bonne direction pour la voiture autonome. Il démontre toute la confiance des autorités dans cette nouvelle technologie, ce qui est important pour son introduction. L'on s'attend à ce que d'ici 2 à 4 ans, les premières voitures autonomes puissent être plus largement utilisées sur la voie publique, mais un obstacle de taille reste provisoirement encore la réglementation (inexistante).

En savoir plus sur:

Nos partenaires