Le Google Phone devra aussi séduire le marché professionnel

13/05/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Le HTC Magic - alias le Google Phone - sera aussi équipé de logiciels professionnels à la demande de Proximus.

Le HTC Magic - alias le Google Phone - sera aussi équipé de logiciels professionnels à la demande de Proximus.

Comme annoncé plus tôt cette semaine, Proximus distribuera le HTC Magic basé sur Android via son propre réseau de boutiques. A partir du mois de juin, les consommateurs pourront y acheter l'appareil pour 449 euros, y compris une carte de mémoire SD de 2 Go. Mais Belgacom ciblera aussi formellement le marché professionnel.

C'est ainsi que le Google Phone 'belge' sera doté d'applications professionnelles qui ont été développées notamment à la demande de Proximus par HTC. C'est ainsi qu'on y trouvera un 'smart dialer' pour appeler facilement les personnes de la liste de contacts, mais aussi le support de Microsoft Exchange. D'origine, cette fonctionnalité n'est pas intégrée au système d'exploitation Android.

Selon Marc Moons, directeur Benelux de HTC, ce sera aussi le premier appareil Android à intégrer parfaitement un agenda domestique, tel Google Calendar, et le mail professionnel via Microsoft Exchange. QuickOffice, permettant de consulter les documents Office, et une visionneuse PDF y seront également préinstallés.

Euremis, filiale de Belgacom, se chargera de l'implémentation et du support d'Android chez les clients business. "Elle possède l'expertise pour développer des applications mobiles supplémentaires pour nos clients business", déclare Hendrik Van De Velde, 'vice president products & solutions' chez Belgacom. Euremis fournit notamment une plate-forme CRM mobile chez Douwe Egberts et Duvel et est en outre surtout active dans les secteurs pharmaceutique, alimentaire et dans l'horeca.

Avec cet appareil, Belgacom proposera aussi deux plans tarifaires. Pour 20 ou 25 euros par mois, vous pourrez utiliser respectivement 200 ou 500 Mo de données mobiles. Dans l'optique de l'interdiction encore et toujours provisoirement d'application de la vente couplée, les plans tarifaires seront évidemment aussi utilisables en combinaison avec les autres téléphones intelligents, comme l'iPhone. "Apple a quand même vendu en Belgique davantage d'appareils que ceux dont nous tenions compte à l'origine", a encore ajouté Marc Moons de HTC.

Un petit inconvénient néanmoins, du moins pour les Flamands: le clavier incrusté à l'écran se caractérise en langue néerlandaise par une présentation Qwerty (comme aux Pays-Bas: ceci explique cela). Si l'on convertit l'appareil au français, l'on voit apparaître une présentation Azerty, à l'image du clavier utilisé en France.

Nos partenaires