"Le fournisseur ICT doit se tourner vers les branches d'activités"

12/06/08 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Les budgets ICT des entreprises vont diminuer l'an prochain. En outre, le métier ('business') entend toujours plus se mêler des achats informatiques. Les fournisseurs devront par conséquent fournir des solutions globales concentrées sur une seule branche d'activités. Voilà du moins ce qu'estime le cabinet d'études Forrester.

Les budgets ICT des entreprises vont diminuer l'an prochain. En outre, le métier ('business') entend toujours plus se mêler des achats informatiques. Les fournisseurs devront par conséquent fournir des solutions globales concentrées sur une seule branche d'activités. Voilà du moins ce qu'estime le cabinet d'études Forrester.

Les fournisseurs ICT et de services doivent se concentrer sur les marchés verticaux, comme les soins ou les services publics. Voilà ce qu'a déclaré Andrew Bartels, analyste chez Forrester, lors du Forrester Forum 2008 organisé à Lisbonne. Le cabinet d'études envisage un recul dans la croissance des budgets IT et s'attend à ce que les fournisseurs vendent par conséquent leurs produits surtout au métier et pas au département IT. "Et si vous vendez au métier, vous devez comprendre celui-ci. Ce n'est possible que si vous vous spécialisez sur ce marché", a ajouté Bartels.

Les années précédentes, les dépenses IT des entreprises ont crû de 6 pour cent. Forrester s'attend cependant à ce que les dépenses n'augmentent plus que de 3,5 pour cent en 2008 par rapport aux années antérieures. Les économies porteront surtout sur le matériel, alors que les dépenses en logiciels augmenteront fortement. "Les entreprises vont acheter des logiciels leur permettant de fonctionner plus efficacement", a expliqué Bartels. En matière de services, on ne lésine pas encore. "Les entreprises veulent acquérir autant de connaissance que possible, mais à la longue, elles économiseront également sur ce poste", prévoit Bartels.

Pas de récessionForrester ne s'attend cependant pas à une récession, mais déclare avoir prévu un recul des budgets en 2005 déjà. A l'époque, le cabinet d'études avait pronostiqué une nouvelle croissance des dépenses à partir de 2009 et il s'en tient aujourd'hui encore à cette position. Selon Forrester, c'est aussi à partir de cette année que le métier apprendra à travailler avec de nouvelles technologies et souhaitera y exercer une influence. Les vendeurs et fournisseurs de services feront donc des affaires avec le métier et non plus avec le département IT des entreprises.

Pour les fournisseurs, le passage à une organisation verticale représente un défi, admet Bartels. Ils devront décider la branche qu'ils vont choisir. Une décision malaisée car s'ils se trompent, il leur sera difficile de continuer à vendre leurs produits. Comme les fournisseurs vont s'orienter vers des branches d'activités, les CIO auront un choix de fournisseurs plus réduit dans chacune d'elles. Mais les solutions proposées seront par contre nettement plus complètes. Bartels distingue déjà quelques fournisseurs qui adoptent une telle approche. Et de citer IBM et Accenture en exemple.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires