Le fisc réclame 21 millions d'euros d'une filiale de Belgacom

17/04/08 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

L'inspection spéciale des impôts s'intéresse de près à une filiale luxembourgeoise de l'entreprise d'état Belgacom.

L'inspection spéciale des impôts s'intéresse de près à une filiale luxembourgeoise de l'entreprise d'état Belgacom.

Voilà ce qu'on peut lire dans les journaux du groupe Corelio. Le rapport annuel de Belgacom indique de son côté que le fisc belge réclame 21 millions d'euros d'une filiale luxembourgeoise de l'entreprise télécom.

Il s'agit en l'occurrence de Belgacom Invest SARL, un holding créé fin 2003 et dans lequel a été injecté un montant équivalent à six milliards d'euros d'actions de Belgacom Mobile, la société en arrière-plan de l'entreprise de mobilophonie Proximus. Manifestement, l'inspection des impôts estime que le holding luxembourgeois est une "société bidon" dirigée à partir de la Belgique. Belgacom, qui appartient à hauteur de 53,5 pour cent par l'Etat fédéral, conteste ce fait.

Source: Belga

Nos partenaires