Le fils de Jo Lernout remporte un prix technologique européen

07/11/11 à 12:33 - Mise à jour à 12:33

Source: Datanews

MiiaTech, la nouvelle petite entreprise de Stephen Lernout, a remporté un prix technologique prestigieux lors de la HR Technology Europe Conference organisée à Amsterdam. MiiaTech crée du software qui décompose sémantiquement les requêtes, ce qui permet de rechercher des informations de manière plus rapide et plus précise. Le produit qui a décroché l'iTalent Award 2011, est le logiciel Goldfish de MiiaTech, une application qui permet de relier plus rapidement et correctement les offres d'emploi vacantes aux candidats intéressants.

Le fils de Jo Lernout remporte un prix technologique européen

MiiaTech, la nouvelle petite entreprise de Stephen Lernout, a remporté un prix technologique prestigieux lors de la HR Technology Europe Conference organisée à Amsterdam. MiiaTech crée du software qui décompose sémantiquement les requêtes, ce qui permet de rechercher des informations de manière plus rapide et plus précise.

Le produit qui a décroché l'iTalent Award 2011, est le logiciel Goldfish de MiiaTech, une application qui permet de relier plus rapidement et correctement les offres d'emploi vacantes aux candidats intéressants. "Les progiciels actuels fonctionnent tous sur base de la recherche par mot-clé", déclare Stephen Lernout, "mais les résultats d'une telle recherche sont limités."

"Goldfish par contre réalise une analyse sémantique tant des CV que des profils d'emploi, tout en tenant compte de l'expérience pertinente et d'autres éléments contextuels", ajoute Lerout. "Il en résulte une correspondance ('matching') plus précise dans la recherche du candidat approprié. Cette correspondance est aussi fonction de la langue. En d'autre mots, il est possible de poser votre question en français, et le système recherchera également pour vous dans des fichiers de données d'autres langues."

GoldFish repose sur la solution 'Tautona' de MiiaTech, un outil qui fond les requêtes dans une SQL (Structured Query Language) pour ensuite les décomposer sémantiquement. Dans ce cas, la recherche ne s'effectue pas uniquement en fonction des mots-clés, mais aussi du contexte. Le logiciel comprend ainsi mieux la signification de l'information recherchée. C'est comme si des liens plus logiques étaient insérés dans le processus de recherche. En outre, la recherche peut également être effectuée dans des ensembles de données structurés et non structurés.

Par ailleurs, MiiaTech tente aussi d'attirer les entreprises CRM vers Tautona. "Lors de la recherche d'informations dans des environnements SAP, il faut aussi combler l'écart existant entre les ensembles de données structurés et non structurés, sans compter qu'on travaille aussi souvent dans différentes langues", poursuit le fils de Jo Lernout.

"Grâce à notre outil Tautona, l'on peut donc également rendre le CRM plus accessible. Nombre d'acteurs en vue sont entre-temps déjà venus aux nouvelles. Et cela paie, puisque nous avons déjà conclu un accord avec une grande entreprise CRM américaine. Le déploiement est prévu pour cette année encore."

Percée

MiiaTech, dont le siège principal d'exploitation est établi à Bruxelles (le groupe est lui installé à Hong Kong), occupe actuellement une quinzaine de collaborateurs et a pu, à l'entendre, récolter 'quelques millions d'euros'. "Jusqu'à présent, nous avons réussi à attirer surtout des investisseurs belges, mais nous négocions aussi avec des bailleurs de capital risque. 2012 devrait être l'année de notre percée."

GoldFish est proposé selon une formule Software as a Service (SaaS) ou peut être installé sur le serveur du client. Selon Lernout, une dizaine d'acteurs intéressés testent pour l'instant l'outil. "Nous recevons de bonnes critiques de la part des analystes, et la reconnaissance de GoldFish à Amsterdam représente la cerise sur le gâteau!"

En savoir plus sur:

Nos partenaires