Le fabricant du Blackberry se replie sur le marché professionnel (update)

30/03/12 à 12:36 - Mise à jour à 12:36

Source: Datanews

Research in Motion (RIM), le constructeur des appareils Blackberry, renonce en grande partie au marché à la consommation, parce qu'il ne parvient plus à concurrencer les Apple et autres Samsung de ce monde.

Le fabricant du Blackberry se replie sur le marché professionnel (update)

Research in Motion (RIM), le constructeur des appareils Blackberry, renonce en grande partie au marché à la consommation, parce qu'il ne parvient plus à concurrencer les Apple et autres Samsung de ce monde.

RIM en revient à son activité de base: les Blackberry pour utilisateurs professionnels, en mettant l'accent sur une gestion centralisée simple et sur la sécurité. Cette volte-face est la conséquence d'une période très difficile pour RIM, qui a atteint hier son point culminant avec l'annonce de chiffres de vente à nouveau faibles, d'une sérieuse perte trimestrielle, du départ du CTO David Yach et du COO Jim Rowan, et de la démission de l'ex-CEO Jim Balsillie du conseil d'administration.

Pour le nouveau CEO Thorsten Heins, il s'agit à présent de faire un succès du nouveau, mais aussi de l'ancien cap suivi par l'entreprise. L'activité 'consumers' existante sera probablement sous-traitée à des partenaires. "Nous ne pouvons pas tout faire nous-mêmes, mais nous pouvons faire ce en quoi nous sommes bons", a affirmé Heins. Il va sans dire par ailleurs que les rumeurs d'une vente totale de RIM n'ont jamais été aussi fortes...

Update RIM déclare à présent que les mots du CEO Thorsten Heins ont été mal compris ou erronément interprétés. Voici la tournure que l'entreprise leur donne à présent: "Même si nous avons annoncé que nous nous 'refocaliserions' sur l'activité 'enterprise', nous avons aussi affirmé que pour rivaliser dans le segment 'bring your own device', nous créerions aussi une offre 'consumer' attractive." L'entreprise met l'accent sur le fait qu'elle vise donc encore et toujours les "segments orientés consommateurs".

En savoir plus sur:

Nos partenaires