Le fabricant de puces NXP supprime 4.500 emplois

12/09/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

L'entreprise néerlandaise NXP va supprimer quelque 4.500 emplois dans le monde, soit environ 15 pour cent de l'ensemble de son personnel.

L'entreprise néerlandaise NXP va supprimer quelque 4.500 emplois dans le monde, soit environ 15 pour cent de l'ensemble de son personnel.

Fin août, il était déjà évident que NXP allait réaliser d'importantes coupes sombres dans son organisation. Le fabricant de puces néerlandais a donné ce matin davantage de détails sur ses projets de réorganisation. La majeure partie de sa production va déménager à Hambourg et Nimègue. Dans cette dernière ville, la plus ancienne usine du groupe fermera cependant ses portes, et 700 personnes perdront de ce fait leur emploi. Au siège central et dans le centre de recherche d'Eindhoven, 250 autres postes seront supprimés. En tout, ce sont quelque 1.300 postes de travail qui passeront à la trappe ces deux prochaines années aux Pays-Bas.

Les causes des difficultés de NXP sont la faiblesse du dollar et l'écroulement du marché des puces. La plupart des coûts sont acquittés en euros, alors que les clients paient leurs puces en dollars. En se réorganisant, NXP entend économiser plus de 390 millions d'euros.

NXP est l'ex-division des puces de Philips, qui a été vendue en 2006 à quelques sociétés d'investissements. Philips y détient encore une participation de 19,9 pour cent. Une co-entreprise conclue entre NXP et STMicroelectronics a été récemment dénoncée par cette dernière.

Nos partenaires