Le dossier électronique néerlandais des patients 'en attente' après un piratage

03/04/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Le projet d'un dossier électronique des patients (EDP) aux Pays-Bas est provisoirement stoppé en raison de problèmes techniques. Voilà ce qu'on peut lire dans le journal NRC Handelsblad. Le mot de passe que le personnel soignant doit utiliser pour y avoir accès, a en effet été piraté.

Le projet d'un dossier électronique des patients (EDP) aux Pays-Bas est provisoirement stoppé en raison de problèmes techniques. Voilà ce qu'on peut lire dans le journal NRC Handelsblad. Le mot de passe que le personnel soignant doit utiliser pour y avoir accès, a en effet été piraté.

Aux Pays-Bas, le personnel soignant sera contraint à partir de 2010 de se connecter à l'EDP national. Jusqu'à cette date, ils peuvent encore le faire sur une base volontaire, mais cette possibilité leur est à présent refusée. Le ministre néerlandais en charge de la santé publique, Abraham Klink, indique en effet que les nombreuses objections parmi la population à l'encontre de l'EDP exigent 'un examen approfondi'.

Des parlementaires inquiets des partis SP et PVV estiment cependant que ce sont des problèmes techniques qui sont à la base de l'arrêt temporaire du Landelijk Schakelpunt par lequel toutes les données médicales des patients doivent transiter, lorsque du personnel soignant souhaite les échanger.

Dans un courrier adressé hier à la Chambre néerlandaise, Abraham Klink a bien dû reconnaître que le mot de passe utilisé par le personnel soignant pour accéder à l'EDP avait été piraté, et que cela s'était même passé dans un laboratoire.

La vulnérabilité du mot de passe en général concernerait aussi la Défense nationale néerlandaise, ainsi que le tachygraphe numérique des ordinateurs de bord des taxis.

Nos partenaires