Le dossier de la faillite d'Euphony devant le juge

28/02/14 à 17:03 - Mise à jour à 17:03

Source: Datanews

Herman Hellenbosch, l'avocat qui a été désigné comme administrateur provisoire chez Euphony, axe le débat sur la viabilité de l'entreprise en justice.

Le dossier de la faillite d'Euphony devant le juge

Sur base du rapport du reviseur d'entreprise et de ses propres observations, Hellenbosch a émis une 'sommation en déclaration de faillite', ce qui revient à dire que le tribunal devra juger si Euphony est en faillite ou non.

"La prochaine étape consiste pour le juge à entendre mes constatations et les arguments d'Euphony et à décider sur cette base si l'entreprise peut être déclarée en faillite ou non. Mais si une injection substantielle de capital ne peut être rapidement menée à bien, j'estime que le rideau va tomber sur l'entreprise."

"Euphony dispose à présent encore de 14 jours pour démontrer qu'elle a trouvé un investisseur", ajoute encore l'avocat.

Le distributeur télécom Euphony n'a plus payé ses vendeurs indépendants depuis l'été dernier. Il est même apparu que l'on faisait marcher ces vendeurs indépendants. Dans un courriel qui leur était adressé le 15 novembre, l'entreprise confirmait les problèmes, mais garantissait qu'elle allait prendre ses responsabilités.

L'été dernier, Euphony avait aussi défrayé la chronique, parce qu'elle n'honorait plus son contrat de sponsoring conclu avec le club de football du KRC Genk et parce qu'elle recherchait un nouvel investisseur.

L'entreprise avait déclaré à l'époque en avoir trouvé un aux Pays-Bas, mais plus de six mois après, l'accord n'est encore et toujours pas finalisé. Quoi qu'il en soit, le directeur général d'Euphony, Frank Van De Wege, qui a toujours minimisé les difficultés, dispose encore de deux semaines de répit.

Si rien ne se passe d'ici là, le sort semble en être jeté pour son enteprise.

En savoir plus sur:

Nos partenaires