Le directeur IT belge souhaite la scission de Belgacom

23/11/07 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Sept directeurs ICT belges sur 10 sont partisans d'une scission de Belgacom en une plate-forme d'infrastructure réseau et un volet services, comme le demande d'ailleurs la Commission européenne. Le patron de l'IBPT, Eric Van Heesvelde, n'est pourtant pas chaud.

Sept directeurs ICT belges sur 10 sont partisans d'une scission de Belgacom en une plate-forme d'infrastructure réseau et un volet services, comme le demande d'ailleurs la Commission européenne. Le patron de l'IBPT, Eric Van Heesvelde, n'est pourtant pas chaud.

Seuls 19% des 304 directeurs ICT belges récemment interrogés par Heliview se déclarent adversaires d'une scission de Belgacom. La grande majorité en revanche partage l'avis de la Commissaire européenne Viviane Reding qui prône un démantèlement des opérateurs dominants. "Je ne suis pas un ardent défenseur de cette proposition, explique Eric Van Heesvelde, patron du régulateur belge IBPT. Tout d'abord, il faut voir si le marché est suffisamment transparent et si la concurrence est suffisante. Avec le dégroupage du réseau local et le 'bitstream access', nous figurons parmi les moins chers en Europe. En outre, une scission risque d'avoir un impact négatif sur les investissements."

Belgacom freine toutefois ses investissements dans le réseau VDSL à haut débit pour empêcher l'accès à ce réseau à d'autres opérateurs. Reste que l'IBPT a décidé la semaine dernière d'obliger Belgacom à ouvrir son VDSL aux tiers. "Cette décision doit se traduire avant la fin de l'année dans les tarifs BRUO et BROBA des autres opérateurs", poursuit Van Heesvelde. Et d'ajouter qu'à son avis, Belgacom n'a aucune raison valable de s'y opposer.

De même, la création d'un régulateur européen tel que le souhaite Viviane Reding n'est pas du goût des divers régulateurs européens. "Cela ne déboucherait que sur une lutte de pouvoir inefficace et surtout sur beaucoup de confusion", estime encore Van Heesvelde.

Nos partenaires