Le directeur financier se considère comme un décideur IT

21/05/12 à 12:33 - Mise à jour à 12:33

Source: Datanews

Plus de 8 CFO sur 10 dirigent ou font partie du groupe qui, au sein d'une entreprise, prennent les décisions en matière ICT. Voilà ce qui ressort d'un sondage effectué auprès des CFO par le bureau d'analystes Gartner et par la Financial Executives Research Foundation (FERF). Pas moins de 41 pour cent des CFO déclarent être à la tête du groupe qui décide des investissements IT. 41 autres pour cent répondent qu'ils font partie de ce groupe. 16 pour cent assument un rôle de conseiller. Un pour cent est même le seul décideur dans le domaine IT. 44 pour cent des CFO estiment que leur implication dans les décisions ICT a augmenté depuis 2010.

Le directeur financier se considère comme un décideur IT

Plus de 8 CFO sur 10 dirigent ou font partie du groupe qui, au sein d'une entreprise, prennent les décisions en matière ICT. Voilà ce qui ressort d'un sondage effectué auprès des CFO par le bureau d'analystes Gartner et par la Financial Executives Research Foundation (FERF).

Pas moins de 41 pour cent des CFO déclarent être à la tête du groupe qui décide des investissements IT. 41 autres pour cent répondent qu'ils font partie de ce groupe. 16 pour cent assument un rôle de conseiller. Un pour cent est même le seul décideur dans le domaine IT.

44 pour cent des CFO estiment que leur implication dans les décisions ICT a augmenté depuis 2010. 47 pour cent pensent que ce pouvoir décisionnel est demeuré plus ou moins semblable. Et seuls 9 pour cent des CFO ont vu leur influence se réduire.

Cela s'explique évidemment surtout par une question de contrôle ou mieux encore par l'influence que les CFO exercent sur les fonds consacrés à l'ICT. Selon Gartner et la FERF, les conclusions du sondage vont dans le sens d'un atout plutôt que d'un manque, du moins si le CIO et le CFO ont conscience qu'ils sont plus forts s'ils collaborent bien. Une piètre perception de l'IT, une vision mesquine du rôle du CFO ou du CIO, ou l'impossibilité de créer un bon tandem CFO-CIO sont les principales explications d'investissements IT ratés dans une organisation, indique l'analyse.

De l'étude, il apparaît du reste que les directeurs financiers envisagent une croissance des budgets IT. Pour les dépenses d'exploitation, 44 pour cent d'entre eux s'attendent à une croissance du budget IT en 2012 (en comparaison avec 2010), alors que 39 autre pour cent tablent sur un budget comparable. Pour les investissements, 48 pour cent s'attendent à une croissance et 32 pour cent à un statu quo.

Les CFO voient surtout leur salut dans des investissements dans la 'business intelligence' et dans des outils d'analytique. Au niveau des tendances technologiques, ils anticiperont dans les années à venir surtout dans le domaine des médias sociaux, du monde mobile, du nuage et de la gestion des données/informations.

En savoir plus sur:

Nos partenaires