Le directeur de Windows quitte Microsoft

13/11/12 à 11:06 - Mise à jour à 11:06

Source: Datanews

Le mois dernier, Steven Sinofsky lançait encore 'son' nouveau produit Windows 8. Or le voici à présent qui débarque sans délai du navire Microsoft. Pour raisons personnelles, insiste Sinofsky, même si des rumeurs parlent de mésentente avec certains de ses collègues en général et avec le CEO Steve Ballmer en particulier.

Le directeur de Windows quitte Microsoft

Le mois dernier, Steven Sinofsky lançait encore 'son' nouveau produit Windows 8. Or le voici à présent qui débarque sans délai du navire Microsoft. Pour raisons personnelles, insiste Sinofsky, même si des rumeurs parlent de mésentente avec certains de ses collègues en général et avec le CEO Steve Ballmer en particulier.

C'est hier soir que Steven Sinofsky a remis sa démission de son plein gré, parce qu'après plus de 23 années de service "il souhaite relever de nouveaux défis", écrit-il dans un message de départ adressé à ses collègues de Microsoft. Le CEO Steve Ballmer a réagi par voie d'un communiqué de presse, où il loue les mérites de Sinofsky pour tout ce qu'il a apporté à l'entreprise.

Pas un coéquipier Mais en coulisses, l'on évoque des problèmes entre les deux directeurs. De plus, Sinofsky suscitait aussi des ressentiments auprès de collaborateurs d'autres divisions de Microsoft. D'après les rumeurs, il n'était pas un coéquipier et recourait à un style de direction très agressif.

'Le second visage' de Microsoft C'est en tant que programmeur que Steven Sinofsky a débuté sa carrière en 1989 chez Microsoft. A peine trois ans plus tard, il devenait le principal soutien technique de Bill Gates. En 1999, il fut nommé directeur de la division Office et depuis 2006, il était à la tête de la division Windows et Windows Live. Il fut la principale cheville ouvrière de Windows 7 et du tout récent Windows 8. Il a collaboré aussi à la tablette Surface. Sinofsky était le second visage de Microsoft, après Steve Ballmer.

Steven Sinofsky transmet à présent le flambeau à son bras droit, Julie Larson-Green, qui se chargera du développement du software et du hardware, ainsi qu'au CFO, Tami Rellert, qui prendra les rênes de Windows.

En savoir plus sur:

Nos partenaires