Le directeur de JPMorgan regrette ses propos au sujet du bitcoin

09/01/18 à 18:30 - Mise à jour à 18:29

Le directeur de la banque américaine JPMorgan Chase, Jamie Dimon, regrette ses récentes déclarations concernant le bitcoin. Le banquier avait en l'occurrence qualifié le crypto-monnaie de fraude pire que la 'folie des tulipes' qu'avaient connue les Pays-Bas au dix-septième siècle. Ce mardi, il a fait machine arrière.

Le directeur de JPMorgan regrette ses propos au sujet du bitcoin

Jamie Dimon, CEO de la banque américaine JPMorgan Chase. © Epa

Sur la station d'infos Fox, Dimon a déclaré qu'il n'aurait pas dû tenir ces propos. Même si le bitcoin ne l'intéresse encore et toujours pas, il a quand même avoué que la technologie sous-jacente à la monnaie virtuelle était solide. Preuve en est que toujours plus d'entreprises utilisent cette technologie appelée chaîne de blocs ('blockchain').

Les crypto-monnaies font souvent l'objet de débats où le terme fraude est brandi car elles offrent peu de protection aux investisseurs. Dimon est généralement considéré comme l'un des managers les plus performants à Wall Street. Les déclarations qu'il avait faites l'année dernière au sujet du bitcoin, n'avaient guère été appréciées par les négociants en monnaies virtuelles.

Le bitcoin vaut actuellement quelque 14.800 dollars, contre un peu plus de 900 dollars il y a un an. Le pic provisoire a été atteint en décembre, lorsque la monnaie était traitée à plus de 19.000 dollars.

Nos partenaires