Le directeur de Belgacom a gagné 2,6 millions d'euros en 2011

19/03/12 à 13:12 - Mise à jour à 13:11

Source: Datanews

Didier Bellens, le patron de l'entreprise télécom Belgacom, a empoché l'année dernière 2,6 millions d'euros. "Personne ne mérite un tel salaire", a réagi Dirk Van der Maelen, parlementaire du sp.a, ce week-end dans les journaux du groupe Corelio. Et de s'offusquer aussi des nombreuses primes de départ "excessives" versées par l'entreprise télécom.

Le directeur de Belgacom a gagné 2,6 millions d'euros en 2011

Didier Bellens, le patron de l'entreprise télécom Belgacom, a empoché l'année dernière 2,6 millions d'euros. "Personne ne mérite un tel salaire", a réagi Dirk Van der Maelen, parlementaire du sp.a, ce week-end dans les journaux du groupe Corelio. Et de s'offusquer aussi des nombreuses primes de départ "excessives" versées par l'entreprise télécom. En 2011, Bellens a gagné plus ou moins autant qu'en 2010. Le bonus pour ses prestations a certes légèrement diminué, mais son salaire de base a, lui, augmenté un peu grâce à l'index.

"Pour une entreprise d'état, c'est choquant. Il faut qu'il y soit question d'un écart salarial sain", estime Van der Maelen. Le parlementaire sp.a estime aussi que les bonus n'y ont pas leur place: "Les entreprises qui reçoivent une aide de l'Etat, ne doivent plus pouvoir accorder de bonus. Je trouve que nous devons étendre ce principe à toutes les entreprises d'état et aux entreprises dans lesquelles les autorités disposent d'une majorité."

Belgacom est pour plus de la moitié propriété de l'Etat Belge. Les primes de départ élevées irritent également Van der Maelen. C'est ainsi que les ex-membres de la direction Astrid De Lathauwer et Grégoire Dallemagne ont empoché conjointement quelque 2,7 millions d'euros lorsqu'ils sont partis.

Ecart salarial

Les syndicats vont interroger aujourd'hui même Belgacom à propos du salaire du CEO Didier Bellens et de la direction de l'entreprise télécom. Voilà ce qu'a déclaré Ben Coremans, secrétaire à la CSC Transom. "L'écart salarial chez Belgacom est trop élevé", a affirmé le syndicaliste.

Ce lundi, les syndicats reçoivent chez Belgacom des informations économico-financières sur la situation de l'entreprise télécom. Ils utiliseront ces renseignements pour obtenir des explications sur les salaires de la direction.

Les syndicats démarrent en outre une concertation au sujet de l'augmentation salariale des 3.500 cadres et personnel de vente chez Belgacom. Ceux-ci ne se voient pas appliquer un système de hausses barémiques, mais un système basé sur la motivation et la rétribution sur le marché.

"L'année dernière, nous avons obtenu pour ces 3.500 personnes un budget de 3 millions d'euros, ce qui représentait une hausse salariale de 0,5 pour cent. Quelques semaines plus tard, nous avons été informés de ce que gagnait Didier Bellens et nous avons appris que ses six à sept collaborateurs directs avaient reçu quelque 7 millions d'euros, ce qui représentait une augmentation de 36 pour cent. L'on nous avait alors parlé d'une mesure unique, mais notre première impression, c'est que ce 'one shot' n'a que légèrement diminué pour les collaborateurs directs."

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires