Kristof Van der Stadt
Kristof Van der Stadt
Rédacteur en chef de Data News.
Opinion

17/04/15 à 12:06 - Mise à jour à 12:09

Le dernier tabou

Combien gagnez-vous ? Poser cette question, c'est comme demander à quelqu'un de se mettre à nu. Et la réponse ne vient jamais ou presque. Par pudeur ? Par crainte de se sentir attaqué dans sa sphère privée ? Pour ne pas avoir l'impression de perdre la face devant les collègues, amis et membres de sa famille ? La rémunération est sans doute le dernier tabou dans le cadre professionnel.

Le dernier tabou

© iStock

Quelqu'un me relatait récemment encore un "incident" au département RH d'un fournisseur Internet belge. C'était voici 10 ans environ. L'employé du département RH rédige deux e-mails. L'un est à caractère ultraconfidentiel - destiné au responsable RH - et l'autre est une communication relativement banale à l'ensemble du personnel, par exemple concernant les heures d'ouverture de la cafétéria ou le menu de la semaine. La seule chose à faire encore est d'ajouter l'annexe à la fois au courriel confidentiel et au mail sans importance. Clic. Et voici les mails partis.

Mais partis également la motivation, l'ardeur au travail et la satisfaction de la toute grande majorité des employés. L'explication ? L'employé RH avait par accident envoyé à l'ensemble de l'entreprise un fichier Excel avec les rémunérations brutes de tous les membres du personnel. La communication apparemment sans importance à tous les collaborateurs était subitement devenue une bombe à fragmentation du fait d'un simple document Excel.

En une seconde, l'employé du helpdesk se rendit compte qu'il gagnait 10 % de moins qu'un collègue ayant le même profil, et le développeur Web s'apercevait qu'il s'était vu refuser une augmentation de salaire. De même, en une seconde, ce chef de projet constatait qu'il ne pouvait plus prétendre être sous-payé. Et dans la même seconde également, l'ensemble du personnel se rendait compte que les cadres moyens étaient grassement payés. Tandis que ces mêmes cadres moyens découvraient qu'ils étaient grugés.

Voilà qui illustre bien la puissance destructrice d'un e-mail, mais dans le même temps aussi l'existence d'un tabou.

Partager

Environ un quart des informaticiens salariés de notre enquête Salaires affirment être "très satisfaits" de leur rémunération mensuelle globale. Et 60 autres pour cent se disent "assez satisfaits".

Combien gagnez-vous ? Nous posons la question chaque année, à vous, lecteur. Et dans l'anonymat de notre questionnaire en ligne, vous êtes disposés à répondre à la question et vous vous mettez quelque peu à nu. Sans crainte ni honte d'ailleurs. Il faut dire que vous ne gagnez pas trop mal votre vie et que vous bénéficiez d'un large éventail d'avantages extralégaux et complémentaires.

Reste que les chiffres absolus ne sont pas le principal : l'important, c'est la satisfaction par rapport à votre rémunération. Environ un quart des informaticiens salariés de notre enquête Salaires affirment être "très satisfaits" de leur rémunération mensuelle globale. Et 60 autres pour cent se disent "assez satisfaits". Chez les informaticiens indépendants, ce pourcentage atteint même 75 %. Selon leur fonction, on peut dire que de 84 à 96 % des répondants sont plus ou moins satisfaits de leur salaire total.

Combien gagnez-vous ? Suffisamment.

En savoir plus sur:

Nos partenaires