Le datacenter de Google passe au vert

27/08/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Google a beau être particulièrement mystérieuse à propos du datacenter qu'elle devrait ouvrir au 1er semestre 2010 à Saint-Ghislain, certaines informations filtrent.

Google a beau être particulièrement mystérieuse à propos du datacenter qu'elle devrait ouvrir au 1er semestre 2010 à Saint-Ghislain, certaines informations filtrent.

C'est ainsi que le site spécialisé 'Data Center Knowledge' précisait cet été que les installations fonctionneront sans système de refroidissement, ou plutôt par refroidissement grâce à l'air extérieur. Une solution qui devrait réduire sensiblement les coûts en énergie.

En pratique, la température moyenne dans le datacenter se situe autour de 26° C. Or les ingénieurs estiment que la température moyenne dans la région varie entre 18,8 et 21,6° C. Dès que la température dépassera les 26° C, les équipements seront désactivés et la charge de travail sera transférée vers les autres centres informatiques. Pour ce faire, un système de gestion automatique des charges de travail et du réseau a été mis au point, s'appuyant sur les prévisions météorologiques. A terme, cette technique pourrait être développée pour permettre un basculement transparent entre les datacenters de Google selon un système 'follow the moon' (pour profiter de coûts de l'énergie plus avantageux selon la région et en fonction des heures creuses).

Si la solution pose question (notamment la capacité à déplacer de tels volumes ou encore le contrôle de la qualité de l'air ambiant), il faut rappeler que Sun, Belgacom et Cisco avaient présenté l'an dernier déjà un prototype d'infocentre (certes 2 châssis de 20 serveurs) fonctionnant en free cooling en Ecosse.

A noter encore que le centre de Saint-Ghislain est également doté d'une installation d'épuration des eaux qui permet d'utiliser l'eau du canal plutôt que de se brancher sur la conduite publique.

Nos partenaires