Le 'crowdsourcing' pour rénover les services publics

28/01/10 à 10:20 - Mise à jour à 10:19

Source: Datanews

S'il n'en tenait qu'aux conservateurs britanniques, la Grande-Bretagne recourrait au 'crowdsourcing' (approvisionnement par la foule) pour avancer des idées innovantes en vue de rénover les services du pays.

S'il n'en tenait qu'aux conservateurs britanniques, la Grande-Bretagne recourrait au 'crowdsourcing' (approvisionnement par la foule) pour avancer des idées innovantes en vue de rénover les services du pays.

Les conservateurs doivent d'abord remporter les élections, mais s'ils y parviennent, ils entendent consacrer un million de livres pour développer une plate-forme de 'crowdsourcing' en ligne. Cette plate-forme devrait permettre à 'la sagesse collective du peuple britannique' de générer des idées innovantes au profit des services du pays.

Le 'crowdsourcing' s'est fait connaître et est devenu populaire surtout grâce à la campagne présidentielle menée par Barack Obama. L'idée est d'externaliser à un groupe de gens ou à une communauté certaines tâches qui sont normalement exécutées par des employés ou un fournisseur. Dans ce cas-ci, il s'agit de faire développer par les citoyens des projets, idées ou solutions afin de résoudre les problèmes auxquels on est confronté.

Selon Jeremy Hunt dans le Dailymail, 'la sagesse collective de la population britannique est nettement supérieure à celle d'un groupe de politiciens ou de soi-disant experts'. Mais l'opposition surtout fustige cette position et déclare qu'il s'agit là de pure poudre aux yeux, parce que les conservateurs n'ont plus de véritables idées.

En savoir plus sur:

Nos partenaires