Le créateur de Pong, Atari, en quête d'une injection de capital

22/01/13 à 15:34 - Mise à jour à 15:34

Source: Datanews

La division américaine du pionnier des jeux vidéo Atari a demandé un sursis de paiement auprès du tribunal de New York. Elle entend ainsi se couvrir contre la faillite possible de sa maison mère française.

Le créateur de Pong, Atari, en quête d'une injection de capital

La division américaine du pionnier des jeux vidéo Atari a demandé un sursis de paiement auprès du tribunal de New York. Elle entend ainsi se couvrir contre la faillite possible de sa maison mère française.


Le holding français Atari connaît des difficultés financières. Atari Inc., la division américaine, veut se séparer de son propriétaire français Atari S.A. et a donc sollicité auprès du tribunal la procédure prévue par le fameux Chapter 11 de protection contre ses créanciers. Elle et trois autres filiales américaines de la maison mère française demandent également au juge d'approuver une somme de 5,25 millions de dollars provenant des fonds de Tenor Capital Management établie à New York, afin de pouvoir continuer à disposer de leurs propriétés.


Atari est un développeur de jeux vidéo légendaire. Il a créé des jeux symboliques tels Pong et Asteroids et est ainsi à la base de l'industrie des jeux. L'entreprise a été créée en 1972 par l'Américain Nolan Bushnell. En 1976, l'entreprise fut vendue à Warner Communications et enregistra ses plus grands succès jusqu'au début des années quatre-vingts, où elle connut des problèmes. La marque changea alors plusieurs fois de propriétaire pour tomber finalement entre les mains de la française Infogrames Entertainment qui, en 2009, changea son appellation en Atari. L'entreprise possède les droits sur plus de 200 jeux vidéo.

En savoir plus sur:

Nos partenaires