Le créateur de Google+ quitte Google

25/04/14 à 12:00 - Mise à jour à 12:00

Source: Datanews

Vic Gundotra quitte Google. Officiellement, cela n'aurait guère d'influence sur Google+, mais il semble pourtant que le réseau social passerait progressivement au second plan.

Le créateur de Google+ quitte Google

Vic Gundotra quitte Google. Officiellement, cela n'aurait guère d'influence sur Google+, mais il semble pourtant que le réseau social passerait progressivement au second plan. Gundotra a travaillé huit années durant pour Google et y était ces derniers temps responsable de Google+, le pendant de Facebook chez Google. A noter qu'il s'en va, mais pas pour occuper une autre fonction ailleurs. Dans un message d'au revoir posté sur le blog de Google+, il reste vague quant à ses projets d'avenir.

Gundotra est entré au service de Microsoft en 1991, jusqu'à y devenir general manager Platform Evangelism. C'est en 2007 qu'il rejoignit Google, où il collabora notamment à Google Maps et à l'événement Google I/O, mais son projet principal fut Google+ qu'il a développé, selon Larry Page, "à partir de zéro".

L'on en arrive ainsi à se demander ce que va devenir Google+. Dans le même communiqué, Page, le CEO de Google, indique que l'entreprise "continuera d'oeuvrer afin de fournir aux fans de Google+, toujours plus nombreux, de solides expériences". Ce qui signifie à tout le moins que Google n'envisage pas d'y renoncer.

Pas de taille face à FacebookMais il convient aussi de dire que Google+ n'est pas le succès escompté. Google a lancé ce réseau en juin 2011 sur une base 'invite-only', qui a connu au début une mini-vogue. Mais à l'exception de la fonction de chat vidéo, le réseau ne proposait guère de nouveautés par rapport à Facebook, qui croissait à qui mieux, mieux à cette époque.

Google a tenté à plusieurs reprises de dynamiser sa popularité. Notamment en obligeant les utilisateurs de YouTube à utiliser désormais leur compte Google+ pour leurs réactions, plutôt que leur compte YouTube avec lequel beaucoup recouraient à un surnom. Cette obligation a été entre-temps supprimée suite à une levée de boucliers en ligne.

Et maintenant? Techcrunch écrit sur base de sources propres que Google+ ne disparaîtra pas, mais passera à l'arrière-plan. Cela signifie qu'il ne se profilera plus comme un concurrent direct de Twitter ou Facebook. L'équipe de Google Hanghouts rejoindrait celle d'Android. Il en irait peut-être de même pour l'équipe derrière la fonctionnalité photos. Google même dément cependant ces changements.

Officiellement, l'on ne connaît pas encore grand-chose sur la succession interne, mais selon The Verge, Gundotra laisserait la place à David Besbris. Ce dernier passerait ainsi par-dessus Bradley Horowitz, dont il se dit généralement qu'il est le numéro deux au sein de Google+.

En savoir plus sur:

Nos partenaires