Le courriel est encore loin d'avoir disparu

31/12/14 à 12:49 - Mise à jour à 13:08

Source: Datanews

La fin du courriel (e-mail) est annoncée depuis des années déjà, mais pour les employés américains, rien n'est moins vrai.

Le courriel est encore loin d'avoir disparu

© iStock

Quant à savoir s'ils trouvent la méthode agréable, c'est une autre affaire, mais toujours est-il que six employés américains sur dix (61 pour cent) considèrent le courriel comme 'essentiel' dans leur travail. Pour le web, l'on en est à 54 pour cent, conclut le Pew Research Center, qui sonde régulièrement l'utilisation des technologies sur les lieux de travail.

Autre résultat étonnant: la ligne fixe est considérée comme 'essentielle' par 35 pour cent des répondants, soit plus que les 24 pour cent engrangés par le GSM. Même si les médias sociaux sont très populaires, seuls quatre pour cent des participants au sondage les trouvent vraiment importants dans l'exercice de leur travail.

Le rapport est singulier dans la mesure où certaines entreprises et analystes de tendances prévoient depuis quelques années déjà que le courriel est menacé de disparition. Nombre d'entreprises tentent en effet d'endiguer le flot de messages (et le temps qui y est consacré par leur personnel) par des alternatives. C'est ainsi qu'il existe aujourd'hui des réseaux sociaux et des outils de messagerie instantanée conçus spécifiquement pour les entreprises, tels Yammer.

Censure au travail

Même si les médias sociaux ne sont pas encore considérés comme très importants pour l'employé moyen, 46 pour cent des employeurs appliquent des règles quant à ce qui peut être mis en ligne ou non. C'est deux fois plus qu'en 2006. Le blocage de certains sites web sur le lieu de travail est également cité par 46 pour cent des personnes interrogées.

En savoir plus sur:

Nos partenaires