Le contrat ICT flamand s'établira à 1 milliard d'euros

17/08/12 à 12:00 - Mise à jour à 12:00

Source: Datanews

Le contrat d'externalisation ICT flamand conclu avec HP et Belgacom et évalué initialement à 615 millions d'euros, oscillera au rythme où cela va à 1 milliard d'euros en fin de compte. Voilà ce qui ressort des dépenses annuelles connues jusqu'à présent dans le cadre de ce contrat flamand. L'actuel contrat d'externalisation ICT flamand est aux mains du groupe EDS-Telindus, une appellation qui, suite aux rachats respectifs des deux entreprises, a à présent été changée en HP-Belgacom. Ce contrat avait été attribué en 2007 et avait été évalué à 615 millions d'euros sur 7 ans. Tous les services publics flamands pouvaient à leur gré effectuer des achats dans la gamme des services ICT couverts par le contrat.

Le contrat ICT flamand s'établira à 1 milliard d'euros

Le contrat d'externalisation ICT flamand conclu avec HP et Belgacom et évalué initialement à 615 millions d'euros, oscillera au rythme où cela va à 1 milliard d'euros en fin de compte. Voilà ce qui ressort des dépenses annuelles connues jusqu'à présent dans le cadre de ce contrat flamand.

L'actuel contrat d'externalisation ICT flamand est aux mains du groupe EDS-Telindus, une appellation qui, suite aux rachats respectifs des deux entreprises, a à présent été changée en HP-Belgacom. Ce contrat avait été attribué en 2007 et avait été évalué à 615 millions d'euros sur 7 ans. Tous les services publics flamands pouvaient à leur gré effectuer des achats dans la gamme des services ICT couverts par le contrat.

Au cours des 4 premières années du contrat, soit entre 2008 et 2011, les services publics flamands ont dépensé en tout 571,6 millions d'euros déjà, ce qui représente une moyenne de 142,9 millions d'euros environ par an. Si cette moyenne est conservée, la valeur totale du contrat-cadre dépassera le milliard d'euros, lorsqu'il viendra à échéance en 2014.

Ces chiffres émanant de documents parlementaires ont été cités sur le blog de Journalinks et ont été confirmés par Benny Vanspringel, gestionnaire des contrats pour l'entité e-government et ICT-Beheer (e-IB) auprès du gouvernement flamand. "Pour 2008, il s'agit d'une combinaison de montants qui concernent encore le contrat ICT précédent et d'autres qui concernent le contrat actuel", explique Vanspringel.

Il argumente qu'il n'est pas anormal que le total soit nettement plus élevé qu'estimé initialement: "Cela est purement dû au fait que l'on a acheté davantage de services. Il s'agit ici en effet d'un contrat-cadre, par lequel toutes les entités publiques flamandes - et à présent aussi les administrations locales moyennant certaines conditions - peuvent acheter librement des services et où les volumes peuvent donc tant augmenter que diminuer. Depuis le début du contrat, il y aussi toujours plus d'entités qui acquièrent effectivement des services."

Actuellement, l'on est déjà en train de préparer le nouveau contrat d'externalisation ICT flamand qui devrait être attribué en 2014. L'e-IB tente entre autres de se faire une idée des évolutions ICT après 2015. Cet automne, le gouvernement flamand devrait alors déterminer et approuver les lignes directrices définitives des commandes publiques, afin que l'adjudication proprement dite puisse être lancée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires