Le Conseil d'Etat suspend le permis de bâtir FedEx sur le site d'IBM

10/10/07 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Datanews

Hier, le Conseil d'Etat a suspendu le permis de bâtir accordé au promoteur immobilier Codic pour la construction de bureaux et d'un centre de données au profit de l'entreprise FedEx à La Hulpe (Brabant Wallon). La procédure pourrait prendre des mois, voire des années.

Hier, le Conseil d'Etat a suspendu le permis de bâtir accordé au promoteur immobilier Codic pour la construction de bureaux et d'un centre de données au profit de l'entreprise FedEx à La Hulpe (Brabant Wallon). La procédure pourrait prendre des mois, voire des années.

Le géant du courrier FedEx avait récemment encore présenté fièrement ses projets de construction sur l'ancien site d'IBM à La Hulpe. L'entreprise souhaite y créer son quartier général pour la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) avec, entre autres, un centre de données et la centralisation de l'IT. Le projet de FedEx a toujours fait l'objet de nombreuses levées de boucliers de la part des habitants du coin qui craignaient un supplément massif de trafic et un déboisement tout autour du site, mais cela n'empêcha pas la commune de La Hulpe de donner son autorisation à l'entreprise, à des conditions strictes il est vrai.

Codic s'est réjoui trop vite, peut-on lire à présent dans les journaux Vers L'Avenir et La Libre Belgique. Le Conseil d'Etat, la plus haute instance administrative du pays, doit encore décider si le permis doit être ou non supprimé. En attendant, le projet est au point mort et ce peut-être pour plusieurs mois, voire plusieurs années.

La requête en suspension dans l'urgence a été introduite par l'asbl 'Le Poumon Vert de La Hulpe', par des membres de la famille Solvay et par 'les Amis de la Forêt de Soignes', qui avaient précédemment déjà protesté contre le projet.

Nos partenaires