Le conflit social au centre d'appels Sitel Belgium dans l'impasse

11/06/08 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Le conflit social au sein de l'entreprise de centres d'appels Sitel Belgium, qui occupe 900 personnes à Diegem et 150 à Geel, est de nouveau totalement bloqué. La direction et les syndicats avaient pourtant conclu un préaccord ce week-end.

Le conflit social au sein de l'entreprise de centres d'appels Sitel Belgium, qui occupe 900 personnes à Diegem et 150 à Geel, est de nouveau totalement bloqué. La direction et les syndicats avaient pourtant conclu un préaccord ce week-end.

Comme au bout de 3 jours, la direction belge n'a toujours pas reçu de feu vert de la maison mère américaine à propos du préaccord, les syndicats ont décidé de le rejeter mardi après-midi. De nouvelles actions sont envisagées ces prochains jours.

La semaine dernière, une grande partie du personnel avait arrêté le travail pour protester contre un certain nombre de licenciements que la direction voulait effectuer. Ces licenciements avaient été supprimés dans le cadre du préaccord et ne pourraient être envisagés qu'en ultime recours pour éviter que l'entreprise ne soit vraiment en difficultés. La direction avait aussi promis des mesures en vue d'améliorer les conditions de travail et de réduire la pression interne.

Source: Belga

Nos partenaires