Le conducteur décédé d'une Tesla autonome roulait trop vite

27/07/16 à 11:41 - Mise à jour à 11:40

L'homme qui a perdu la vie en mai suite à un accident impliquant sa voiture autonome Tesla, roulait trop vite.

Le conducteur décédé d'une Tesla autonome roulait trop vite

© Reuters

La Tesla affichait au compteur une vitesse de quasiment 120 kilomètres à l'heure, alors que la vitesse maximale autorisée sur cette route était de 105 kilomètres à l'heure. Voilà ce qui est ressorti ce mardi d'une première enquête effectuée par le conseil américain de sécurité routière, à savoir le National Transportation Safety Board.

L'accident s'est produit, alors que la voiture Tesla se trouvait en mode d'autopilotage et n'a pas 'vu' la remorque blanche d'un camion. En raison des reflets lumineux intenses, il n'y avait que peu de contraste, ce qui fait que la voiture n'a pas 'enregistré' la présence de la remorque. Le conducteur n'est pas non plus intervenu personnellement. La combinaison du manque de contraste et de "la hauteur importante de la remorque" a fait en sorte que l'autopilotage a estimé que la voiture pouvait passer en dessous de la remorque.

Les enquêteurs ne se prononcent cependant pas encore sur la cause probable de la collision, du fait que l'enquête n'est pas encore terminée.

(ANP/WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires