Le CIO joue-t-il encore un rôle stratégique?

14/11/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Un peu plus de la moitié des CIO estime qu'il n'a pas vraiment d'impact sur le chiffre d'affaires de son entreprise. Mais 75% d'entre eux entendent siéger au comité de direction.

Un peu plus de la moitié des CIO estime qu'il n'a pas vraiment d'impact sur le chiffre d'affaires de son entreprise. Mais 75% d'entre eux entendent siéger au comité de direction.

Telles sont quelques-unes des conclusions de la récente étude "A European IT leadership Perspective" de Harvey Nash.

A remarquer aussi que 42% des CIO européens interrogés considèrent que leur rôle est devenu moins stratégique. "On ressent une certaine frustration, analyse Ronny Lommelen, directeur général de Harvey Nash Belux. Les CIO rapportent toujours davantage au directeur financier. Ce n'est qu'après la réunion de direction qu'ils sont informés des décisions. La communication est plutôt difficile." Pourtant, la moitié des répondants trouvent que leur département est bien intégré, tandis que 32% voient cette intégration comme trop limitée. "Les CIO se doivent de plus en plus de comprendre à la fois la technologie et le métier. Ils sont encore trop peu nombreux en Belgique", ajoute Ronny Lommelen. Harvey Nash doit dès lors recruter toujours davantage à l'étranger. Sur les 300 informaticiens détachés par Harvey Nash en Belgique, de 35 à 40% sont étrangers. "Ils n'ont aucun problème à venir travailler ici. Plus on monte dans la hiérarchie, moins ils sont nombreux d'ailleurs."

Nos partenaires