Le CIO Frédéric Gilmont suit son ex-patron, Vincent Simonart

31/08/11 à 12:27 - Mise à jour à 12:27

Source: Datanews

Frédéric Gilmont quitte Siemens Enterprise Communications pour rejoindre le groupe d'édition De Boeck. Il emboite ainsi le pas à son ex-directeur, Vincent Simonart.

Le CIO Frédéric Gilmont suit son ex-patron, Vincent Simonart

Frédéric Gilmont quitte Siemens Enterprise Communications pour rejoindre le groupe d'édition De Boeck. Il emboite ainsi le pas à son ex-directeur, Vincent Simonart.

Frédéric Gilmont était jusqu'il y a peu 'head of global office of the CIO' chez Siemens Enterprise Communications. Cet ingénieur commercial de l'ICHEC a débuté sa carrière en 1997 chez Dow Corning en tant que 'workstation & Lan analyst'. Deux ans plus tard, il s'en est allé chez Mobistar, pour ensuite au printemps 2000 rejoindre l'opérateur fibres Ebone en qualité de 'Network Operations Manager'.

Gilmont, amateur de musique et assez bon drummer, a en 2002 été engagé par Telindus où il devint 'senior sales support consultant'. Depuis 2006, il était actif chez Siemens Enterprise Communications, là où Vincent Simonart occupait précisément la fonction de CEO de l'organisation Benelux. Fin de l'année dernière, Simonart avait rejoint l'entreprise de médias De Boeck.

Frédéric Gilmont, qui habite dans la région de Namur, suit donc son ex-directeur. De Boeck se trouve pour l'instant dans une période de transformation du print (impression) vers les médias numériques. Son siège belge situé à Louvain La Neuve compte 4 collaborateurs IT, mais au Luxembourg, l'on y trouve 18 développeurs qui élaborent notamment des outils d'e-apprentissage, des sites web et des applis. "Il s'agit d'une transition d'un grand groupe vers une plus petite organisation de quelque 200 collaborateurs, mais le grand avantage, c'est qu'on peut ici enregistrer rapidement des résultats", déclare Gilmont.

En savoir plus sur:

Nos partenaires