Le CIO européen au régime

12/10/07 à 09:50 - Mise à jour à 09:49

Source: Datanews

Par rapport à son collègue américain ou britannique, le CIO d'une société d'Europe continentale bénéficie d'un salaire de base sensiblement moins élevé. Moins d'un 'chief information officer' européen sur 10 gagne plus de 200.000 EUR de salaire de base par an.

Par rapport à son collègue américain ou britannique, le CIO d'une société d'Europe continentale bénéficie d'un salaire de base sensiblement moins élevé. Moins d'un 'chief information officer' européen sur 10 gagne plus de 200.000 EUR de salaire de base par an.

Aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne en revanche, ce nombre est pratiquement double. Tels sont quelques-uns des chiffres publiés dans la récente enquête 'Strategic Leadership Survey'du bureau de sélection et de recrutement Harvey Nash IT Consulting qui a interrogé 137 CIO, dont quelques Belges.

Un responsable informatique européen sur 2 gagne par ailleurs moins de 100.000 EUR par an, alors qu'uns sont moins de 20% d'Américains et de Britanniques a recevoir le même salaire. Reste qu'en Europe, les CIO bénéficient d'avantages plus substantiels; ainsi, dans la moitié des cas, ces avantages représentent de 1 à 19% de leur salaire de base. Ajoutons que 3 directeurs ICT sur 4 sont satisfaits de leur rémunération.

Par ailleurs, la charge de travail du CIO est comparable dans tous les pays: 40% d'entre eux affirement travailler plus de 50 heures par semaine. Mais les Européens continentaux sont davantage fidèles à leur employeur: 1 sur 3 travaille depuis plus de 10 ans déjà dans la même société. Un pourcentage nettement supérieur à celui des Britanniques (19%) et deux fois plus élevé que chez les Américains (13%). On ne s'étonnera pas d'apprendre que la plupart d'entre eux changeraient de travail pour relever un nouveau défi ou pour être davantage impliqués dans la stratégie de leur entreprise.

Nos partenaires