Le CIO belge toujours plus business-driven

15/04/11 à 11:25 - Mise à jour à 11:25

Source: Datanews

Les CIO belges sont, davantage que leurs collègues d'autres pays européens, technology-driven, même si les choses évoluent rapidement. C'est ce qui ressort de la dernière étude Insead réalisée en collaboration avec CIOnet auprès de 140 directeurs informatiques.

Le CIO belge toujours plus business-driven

Les CIO belges sont, davantage que leurs collègues d'autres pays européens, technology-driven, même si les choses évoluent rapidement. C'est ce qui ressort de la dernière étude Insead réalisée en collaboration avec CIOnet auprès de 140 directeurs informatiques.

Près de la moitié des CIO belges se concentrent en effet surtout la gestion de l'organisation IT afin de s'assurer du bon fonctionnement de l'infrastructure informatique, des applications et des services. Mais la situation devrait changer dans les prochaines années.

"Notre enquête montre que de plus en plus de CIO collaborent avec leurs collègues d'autres départements. Ils consacrent au moins un quart de leur temps avec des non-informaticiens," estime toujours le rapport. Et d'ici 2013, environ 6 CIO belges sur 10 devront être business-driven. Du coup, les CIO client-driven seront également mis sous pression, une évolution qui se manifeste essentiellement en Europe.

Dans le cadre du CIOnet event organisé à Bruxelles, Daniel Lebeau a été élu European CIO of the Year dans la catégorie technology-driven. Lui aussi évolue toujours plus vers la catégorie business driven. Lebeau avait été élu fin de l'an dernier CIO of the Year.

Changes in type of cio's in Belgium

Technology-driven 2010 : 50%
2013 : 27%

Business-driven 2010: 33%
2013: 60%

Client-driven 2010 : 17%
2013 : 13%

Source 2011

En savoir plus sur:

Nos partenaires