Le CEO d'ICTRA à la tête de Syntigo

13/05/14 à 14:59 - Mise à jour à 14:59

Source: Datanews

Sur fond de restructuration du groupe et de limitation des rémunérations de ses dirigeants, Syntigo est désormais dirigée par le CEO d'ICTRA, Eric Mercier. Exit donc Jean-François Michotte.

Le CEO d'ICTRA à la tête de Syntigo

Fondée en '98 comme filiale du groupe SNCB, Syntigo (environ 300 collaborateurs) fournit des services de télécoms et de datacenter au groupe, outre le digital signage, SAP et la sécurité notamment, tout en desservant des clients privés. Or dans le cadre de la réforme de la structure du groupe ferroviaire belge, Infrabel a hérité de Syntigo qui doit elle-même être rebaptisée Passenger Solutions et voir son périmètre d'activités se modifier.

Parallèlement, dans le cadre de la réduction du nombre de filiales du groupe et de la nouvelle hiérarchie salariale, il semble que la rémunération du patron de Syntigo devait être limitée à 300.000 ¤ maximum. Un plafond que ne semble pas avoir accepté son directeur général, Jean-François Michotte. Pour rappel, Michotte était devenu fin janvier 2012 directeur général et administrateur délégué de Syntigo. Et dans le même temps, Eric Mercier était nommé directeur général d'Ictra (ICT for Rail), qui emploie environ 1.500 informaticiens chargés du développement, de l'implémentation et de l'exploitation des systèmes ICT pour les sociétés du groupe. Deux nominations qui intervenaient suite au départ de Giovanni Palmieri qui avait été directeur général de Syntigo de janvier 2005 à janvier 2012 et est désormais general manager RER/GEN (réseau express régional/gewestelijk express net).

C'est donc désormais Eric Mercier qui devient directeur général de Syntigo, une charge qu'il assume en plus de ses fonctions de CIO d'Ictra. Il faut dire qu'à terme, Syntigo devrait voir ses effectifs répartis entre New SNCB et New Infrabel.

Nos partenaires