Le CEO d'Apple juge le Surface de Microsoft 'déroutant'

26/10/12 à 15:13 - Mise à jour à 15:13

Source: Datanews

'A fairly compromised, confusing product', voilà ce que pense Tim Cook, CEO d'Apple, du concurrent Microsoft Surface de l'iPad. Voilà ce qu'il a affirmé lors de la présentation des résultats d'Apple.

Le CEO d'Apple juge le Surface de Microsoft 'déroutant'

'A fairly compromised, confusing product', voilà ce que pense Tim Cook, CEO d'Apple, du concurrent Microsoft Surface de l'iPad. Voilà ce qu'il a affirmé lors de la présentation des résultats d'Apple.

Selon Tim Cook, l'iPad d'Apple n'éprouvera guère de difficultés avec le Microsoft Surface. "J'estime que l'on peut concevoir une voiture capable de se mouvoir dans les airs et dans l'eau, mais je ne pense pas qu'elle soit capable de faire très bien toutes ces choses", a-t-il déclaré. Il qualifie par conséquent la Surface - qui peut être utilisée en tant que tablette, mais aussi d'ordinateur portable - "de produit assez déroutant en quête d'un compromis", même s'il a ajouté quand même avoir joué avec l'appareil.

Ses déclarations font en tout cas penser à des propos qu'il avait tenus précédemment cette année en réponse à une question à propos des nombreux appareils 'convertibles' et hybrides qui faisaient leur apparition: "Il est possible de combiner un grille-pain avec un frigidaire, mais le résultat ne sera probablement pas agréable pour l'utilisateur." Une prise de position typique d'Apple, où l'on accorde la priorité à l'expérience de l'utilisateur, ce qui entraîne parfois l'élimination de certaines fonctionnalités. Cook suggère ainsi que beaucoup de fabricants - dont Microsoft - négligent de faire ces choix radicaux.

Une réplique logique serait de dire qu'Apple a quand même fini par lancer un iPad plus compact, alors qu'elle affirma des années durant (par la voix de feu Steve Jobs) qu'elle ne le ferait pas. Mais Tim Cook réfute cette critique: "Soyons clairs: nous ne sortirons pas une tablette de 7 pouces. Nous ne pensons pas que ce soit un bon produit et nous n'en produirons donc jamais. (...) Une raison en est le format. La différence entre 7,9 et 7 pouces, c'est 35 pour cent. Mais si l'on considère la surface utilisable, la différence est nettement plus grande: elle oscille entre 50 et 67 pour cent." Selon lui, l'iPad Mini joue donc dans "a whole different league" que les tablettes de 7 pouces.

En savoir plus sur:

Nos partenaires