Le centre névralgique du GPS se déplace du mainframe vers Unix

20/09/07 à 09:10 - Mise à jour à 09:09

Source: Datanews

Fin de la semaine dernière, la force aérienne américaine a mené à bien la migration système du centre névralgique du réseau GPS. Le mainframe des années '70 utilisé jusqu'à présent a cédé désormais la place à un système basé sur Unix.

Fin de la semaine dernière, la force aérienne américaine a mené à bien la migration système du centre névralgique du réseau GPS. Le mainframe des années '70 utilisé jusqu'à présent a cédé désormais la place à un système basé sur Unix.

'Architecture Evolution Plan' (AEP) est l'appellation du système Unix sur lequel tourne depuis peu le centre névralgique du réseau GPS mondial. La force aérienne américaine, propriétaire du Global Positioning System (GPS), a achevé le 14 septembre la dernière (quatrième) phase de la migration système.

Le centre névralgique, créé sur la Schriever Airforce Base située au Colorado, tournait précédemment sur un ordinateur central (mainframe) datant des années '70 et donc nettement dépassé. Il commandait les 32 satellites GPS en orbite autour de la Terre et canalisait l'information de navigation que ces satellites envoient aux utilisateurs du GPS.

Grâce à la migration vers AEP, le gouvernement américain entend améliorer les services GPS. C'est ainsi que le nouveau système pourra aussi commander la toute nouvelle génération de satellites IIF et offrir de meilleurs possibilités de sécurité. Le GPS est en effet non seulement exploité par des millions d'utilisateurs individuels, mais par exemple aussi par des militaires pour combattre le terrorisme.

A présent que cette migration est terminée, l'on va entamer une période d'évaluation approfondie et de longue durée du nouveau système. La migration et l'évaluation se feront en collaboration avec de grands fournisseurs américains, tels Boeing, Lockheed Martin et The Aerospace Corporation.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires