Le centre de données belge pas concerné par le scandale de corruption touchant Google

25/11/16 à 13:33 - Mise à jour à 13:53

Source: Datanews

L'ex-directeur de Google qui s'est 'peut-être' laissé soudoyer par un magnat de l'immobilier néerlandais, était responsable de la sélection des sites des centres de données de l'entreprise. Mais cela n'aurait eu aucun impact sur le choix du concentrateur de données belge de Google.

Le centre de données belge pas concerné par le scandale de corruption touchant Google

© Reuters

On vient d'apprendre que le magnat de l'immobilier néerlandais Rudy Stroink est assigné en Justice pour avoir corrompu un ex-directeur de Google, Simon Tusha. Tusha a travaillé de 2007 à 2009 pour Google en qualité de Strategic Negotiator et décidait dans l'exercice de cette fonction des sites d'implantation des centres de données de Google.

Google a fait aussitôt comprendre n'être aucunement coupable dans cette affaire, mais plutôt avoir été la victime des agissements de son ex-collaborateur. A la question posée par Data News quant à savoir si Tusha avait également été impliqué dans le choix du site de Mons chez nous, la réponse a été négative. "Il n'est pas intervenu dans le choix du site du centre de données belge", nous a déclaré un porte-parole de l'entreprise.

En savoir plus sur:

Nos partenaires