Le capital à risque chute pour atteindre son niveau d'avant l'éclatement de la bulle Internet

22/07/09 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Le capital à risque américain qui est disponible pour les start-ups technologiques baisse pour atteindre le niveau du début des années '90.

Le capital à risque américain qui est disponible pour les start-ups technologiques baisse pour atteindre le niveau du début des années '90.

Si la tendance actuelle se poursuit, le capital à risque américain investi dans les technologies atteindra cette année moins de 14 milliards de dollars. C'est ce qu'écrit le New York Times. La dernière fois que ce chiffre a été aussi bas date d'avant l'éclatement de la bulle Internet. Nous n'en sommes pas encore là, mais au cours du deuxième trimestre de cette année, seuls 3,7 milliards de dollars ont été injectés dans des sociétés technologiques. L'année dernière, ce chiffre était encore de 7,6 milliards de dollars.

612 ont pu compter sur un investissement, 141 d'entre elles pour la première fois. L'année dernière, elles étaient encore 333. C'est le niveau le plus bas depuis 1994. Toutefois, l'argent consacré aux plus jeunes entreprises sur le marché était déjà nettement plus important le trimestre dernier qu'au cours du premier trimestre : 1,5 milliard de dollars contre 185 millions de dollars.

Ce sont surtout les secteurs de la biotechnologie et des appareils médicaux qui ont reçu beaucoup d'argent. Le secteur des logiciels a certes compté le plus d'entreprises faisant l'objet d'un investissement, mais ce dernier n'était généralement pas très important. Il semble aussi que le monde d'Internet et le segment de l'IT vert aient perdu de leur éclat. Les deux secteurs ont reçu beaucoup moins d'argent que l'année dernière.

Nos partenaires