Le 'buzz' en ligne vaut des millions de dollars

09/02/10 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Datanews

Si l'on quantifie l'écho obtenu par les grandes marques sur internet en valeur publicitaire traditionnelle, l'on en arrive dans certains cas à des centaines de millions de dollars.

Si l'on quantifie l'écho obtenu par les grandes marques sur internet en valeur publicitaire traditionnelle, l'on en arrive dans certains cas à des centaines de millions de dollars.

Quelle serait la valeur exacte du 'buzz' (retentissement, ébruitement) atteint par les grandes marques sur les sites web d'actualité et les médias sociaux (américains)? L'entreprise américaine [General Sentiment] effectue cette opération chaque trimestre, peut-on lire sur TechCrunch. Elle détermine le volume des mentions, la façon dont on parle de telle ou telle marque, ainsi que le trafic généré par chaque mention. Pour le dernier trimestre, l'entreprise a ainsi établi un top 20 des grandes marques.

Première observation: le top 20 est archi-dominé par les entreprises technologiques. Et ce n'est guère étonnant, dans la mesure où internet est typiquement un lieu de discussion et de rencontre pour les personnes ayant un faible pour la technologie. Les seules marques non technologiques figurant dans le top 20 sont Ford et Citigroup.

Google occupe la première place avec une valeur commerciale supérieure à 669 millions de dollars. Il s'agit notamment de l'entreprise la plus abordée par les médias d'actualité et sur Twitter. Tout cela est sans doute dû aux messages concernant son système d'exploitation Chrome OS, avec lequel Google entend pénétrer de plus en plus sur le marché du PC.

Microsoft vient juste après avec une valeur commerciale de plus de 648 millions de dollars. Elle occupe la première place dans la catégorie des médias sociaux et la deuxième dans celle des médias d'actualité et de Twitter. Windows 7 et la collaboration avec Yahoo en sont évidemment en grande partie l'explication. Sony est la troisième classée, mais à distance, avec une valeur commerciale de 294 millions de dollars.

Ce qui est plutôt étonnant, c'est qu'Apple, une entreprise qui génère en général pas mal de 'buzz' sur internet, n'arrive qu'en quatrième position. Il est très probable que les chiffres seront complètement différents pour le premier trimestre de 2010 suite au lancement de l'iPad d'Apple.

En savoir plus sur:

Nos partenaires