Le bitcoin toujours en hausse malgré un nouveau piratage et des coûts de transaction élevés

07/12/17 à 11:42 - Mise à jour à 11:42

Source: Datanews

NiceHash, une plate-forme pour monnaies virtuelles telles le bitcoin, a été attaquée par des pirates. Plus de 54 millions d'euros en crypto-monnaie y ont été dérobés. La crypto-monnaie est entre-temps devenue si volatile que Steam a arrêté de la soutenir.

Le bitcoin toujours en hausse malgré un nouveau piratage et des coûts de transaction élevés

© reuters

Selon le directeur marketing Andrej P. ¦kraba de NiceHash, il s'agit là "d'une attaque professionnelle basée sur une ingénierie sociale sophistiquée". L'entreprise signale que quelque 4.700 bitcoins ont été volés. Au cours actuel (fortement fluctuant), cela équivaut à 54 millions d'euros en monnaie virtuelle.

NiceHash est une plate-forme slovène qui relie les personnes qui souhaitent mettre à disposition du temps de travail sur leur ordinateur en échange de crypto-argent. Après le piratage, le site web a été paralysé pendant 24 heures. La petite entreprise est à présent en train de collaborer avec les autorités locales pour rechercher une solution.

Où en est le cours du bitcoin?

Ce énième piratage n'a cependant pas réussi à faire fléchir le cours du bitcoin. Ce dernier n'en finit pas de grimper ces derniers temps. Il y a une bonne semaine, le bitcoin franchissait pour la première fois le cap des 10.000 dollars, avant de passer quasiment directement à 11.000 dollars. Ensuite, son cours régressa fortement à quelque 9.000 dollars, pour ensuite repartir de plus belle vers le haut. Aujourd'hui, le bitcoin se négocie à plus de 14.000 dollars.

La monnaie est entre-temps devenue si volatile qu'un des rares endroits, où elle pouvait être utilisée comme moyen de paiement, le magasin de jeux en ligne Steam, a cessé de la soutenir. Selon l'entreprise, sa décision a été guidée par les coûts élevés des transactions ainsi que par le cours fluctuant de la monnaie. Valve, l'entreprise à l'initiative de Steam, évoque un coût de 20 dollars par transaction contre 0,20 dollar, lorsqu'elle se mit à soutenir le bitcoin. Comme le prix d'un jeu du top sur Steam oscille en moyenne entre 40 et 60 dollars, alors qu'un titre alternatif coûte d'1 à 10 dollars, les frais des transactions commencent à peser lourdement. "Actuellement, la situation est devenue intenable, et nous avons donc décidé de ne plus supporter le bitcoin en tant qu'option de paiement", écrit Valve dans un communiqué. La plate-forme offrait cette facilité depuis 2016. (ANP/EB)

En savoir plus sur:

Nos partenaires