Le Benelux veut devenir un pionnier numérique

04/10/16 à 16:24 - Mise à jour à 16:23

Les trois pays composant le Benelux veulent devenir l'un des pionniers du monde numérique et constituer une avant-garde sur le marché digital unifié que l'Union européenne entend créer. Voilà ce qui est ressorti hier lundi d'une rencontre au sommet entre les chefs de gouvernement de la Belgique, des Pays-Bas et du Luxembourg à Schengen.

Le Benelux veut devenir un pionnier numérique

© Belga

Les trois pays veulent collaborer sur différents projets, afin de développer un "Benelux numérique", peut-on lire dans le communiqué conjoint publié au terme de cette réunion annuelle. Ils souhaitent entre autres développer des projets transfrontaliers en matière d'innovation et mener une promotion ciblée pour les secteurs numériques du Benelux dans des pays tiers.

Le premier ministre belge Charles Michel s'est aussi entretenu avec ses homologues néerlandais et luxembourgeois, Mark Rutte et Xavier Bettel, à propos du Brexit, de la défense européenne et de la crise migratoire. "Je pense vraiment que le Benelux peut constituer l'avant-garde du projet européen. Nous sommes sur la même longueur d'ondes à propos de ce projet", a déclaré le premier ministre belge.

Michel a insisté sur le fait que les pays du Benelux ont mis pour la première fois au point une mission commune à l'étranger. Rutte, Bettel et Michel se rendront en effet avant la fin de l'année en Tunisie, où ils parleront avec les autorités locales des thèmes de la migration et de la sécurité en Europe.

(Belga/WK)

Nos partenaires