Le Benelux est le plus mauvais élève de la classe d'Atos Origin

30/07/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Au cours du premier semestre de 2009, l'entreprise de services IT Atos Origin a accusé une baisse de son chiffre d'affaires. Le Benelux a réalisé le plus mauvais résultat parmi toutes les régions.

Au cours du premier semestre de 2009, l'entreprise de services IT Atos Origin a accusé une baisse de son chiffre d'affaires. Le Benelux a réalisé le plus mauvais résultat parmi toutes les régions.

Atos Origin a réalisé un chiffre d'affaires de 2,589 milliards d'euros, soit un recul de 9,6 % par rapport à la même période de l'année dernière. La marge opérationnelle a légèrement baissé en chiffres absolus pour atteindre 118 millions d'euros, mais est passée en pourcentage de 4,3 % à 4,6 %.

La région du Benelux a fourni les plus mauvaises prestations du groupe. Le chiffre d'affaires a baissé de 11,6 % pour passer de 585 millions d'euros à 517 millions d'euros. En matière de chiffre d'affaires, il reste certes la deuxième plus grande région au sein d'Atos Origin. La marge opérationnelle a baissé de 47,6 millions à 34,4 millions d'euros. Elle est passée de 8,1 % à 6,7 %. La raison en a été une forte baisse du chiffre d'affaires au sein des départements System Integration- (-19,1%) et Consulting.

L'Espagne/Amérique du Sud (-6,9 % de chiffre d'affaires) et l'Allemagne/Europe Centrale/EMOA (-5,2 %) n'ont pas non plus été brillantes durant le premier semestre. La France, la principale région du groupe, a limité son recul avec une baisse de - 1,9 %. Le Royaume-Uni et le département Atos Worldline (avec notamment Banksys) ont toutefois présenté une croissance correcte.

Nos partenaires