Le Belge paie à peine avec son appareil mobile

21/05/08 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Datanews

8 pour cent des Belges à peine utilisent le GSM ou un autre appareil mobile pour effectuer ses paiements, opérations bancaires ou emplettes en ligne. Plus de trois quarts d'entre eux (76,6 pour cent) n'envisagent pas non plus de le faire à brève échéance.

8 pour cent des Belges à peine utilisent le GSM ou un autre appareil mobile pour effectuer ses paiements, opérations bancaires ou emplettes en ligne. Plus de trois quarts d'entre eux (76,6 pour cent) n'envisagent pas non plus de le faire à brève échéance.

Quasiment 60 pour cent des Belges interrogés pensent même que le paiement mobile n'est pas sûr. Voilà ce qui ressort d'une étude commanditée par le fournisseur de services informatiques Unisys. En tout, ce sont plus de 13.000 personnes dans 13 pays qui ont été interrogées, dont 985 en Belgique.

L'étude révèle que quelque 7 pour cent des Européens ont déjà utilisé leur appareil mobile pour effectuer des transactions financières, mais aussi qu'il existe de grandes différences entre les pays. Ce sont les Allemands qui mènent la danse avec 21,2 pour cent de citoyens utilisant leur GSM à cette fin.

Et à l'inverse, ce sont les Britanniques qui utilisent le moins (1 pour cent) les services mobiles. Une majorité absolue (74,4 pour cent) d'Européens déclarent qu'ils n'utiliseront jamais leur appareil mobile pour effectuer des paiements. Ici, ce sont les Français qui se montrent les plus réticents avec 85,6 pour cent.

"Ces résultats sont d'autant plus étonnants qu'il existe pas mal d'applications de paiements mobiles, comme pour une place parking ou de cinéma", selon Unisys.

Une raison importante pour laquelle les consommateurs ne souhaitent pas exploiter les possibilités de paiement mobile, est le fait qu'ils ne sont pas entièrement persuadés que les appareils mobiles soient suffisamment sûrs pour effectuer des transactions financières. En tout, quasiment 60 pour cent des Belges pensent que les appels mobiles sont peu, voire pas du tout sûrs.

Selon Unisys, les banques ont un rôle important à jouer dans la stimulation de l'utilisation des services mobiles. "Ce sont elles qui inspirent en effet le plus confiance au consommateur au niveau de la sécurité des transactions mobiles", selon Unisys. "Les banques entretiennent aujourd'hui déjà une relation de confiance avec le consommateur. Elles doivent à présent aussi l'exploiter afin de stimuler l'usage des transactions financières mobiles, déclare Frank Kaalen, 'North Cluster General Manager' chez Unisys.

source: Belga

Nos partenaires