Le Belge Michel Rahier quitte la tête d'Alcatel-Lucent

14/04/10 à 17:46 - Mise à jour à 17:46

Source: Datanews

Le Belge Michel Rahier a quitté Alcatel-Lucent au bout de trente années de services. Il était depuis pas mal de temps déjà à la tête du géant télécom. Avec Rahier, c'est non seulement le dernier Belge qui s'en va de Paris, mais aussi le dernier représentant de l'ex-management d'Alcatel et Lucent.

Le Belge Michel Rahier a quitté Alcatel-Lucent au bout de trente années de services. Il était depuis pas mal de temps déjà à la tête du géant télécom. Avec Rahier, c'est non seulement le dernier Belge qui s'en va de Paris, mais aussi le dernier représentant de l'ex-management d'Alcatel et Lucent.

En 2008, Data News avait qualifié Michel Rahier d'une des 25 plus importantes personnalités ICT belges. Michel Rahier (56 ans) était à l'époque encore manager de la division carrier business d'Alcatel-Lucent, représentant les trois quarts du chiffre d'affaires de 18,3 milliards d'euros du groupe. Au début de cette année, il avait été nommé executive vice president operations. C'est donc fin mars que se sont terminées ses trente années de carrière chez Alcatel.

Cet ingénieur namurois parfait bilingue est un homme particulièrement modeste. Il est ce qu'on appelle un véritable 'Bell-adept'. En 1980, il s'occupa surtout de recherche chez Alcatel Anvers. Il parcourut toutes les étapes: du switching à la communication mobile en passant par la transmission.

Rahier a vécu une période difficile entre 1997 et 2001. Il dirigeait alors la division mobile business, et Alcatel prit du retard avec les réseaux 3G. En 2001, il devint président de la division haut débit originaire d'Anvers. Après la fusion avec Lucent, l'on demanda à Rahier de s'occuper de la division wireline. Il était alors le numéro deux de fait après Pat Russo. Le nouveau CEO Ben Verwaayen a désormais balayé toutes les anciennes personnalités en vue de la direction.

En savoir plus sur:

Nos partenaires