Le Belge est un surfeur assez terne

08/05/14 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Datanews

Alors que les Pays-Bas peuvent revendiquer être l'un des pays européens parmi les plus "avides d'internet", la Belgique ne figure que dans un peloton guère dynamique.

Le Belge est un surfeur assez terne

© Thinkstock

Alors que les Pays-Bas peuvent revendiquer être l'un des pays européens parmi les plus "avides d'internet", la Belgique ne figure que dans un peloton guère dynamique. Voilà ce qu'on peut lire dans le journal De Morgen sur base des chiffres publiés par Eurostat et le Nederlands Centraal Bureau voor de Statistiek.

En Europe, les Pays-Bas ne sont précédés que par le Danemark. La Suède se classe à la troisième place. Quant à la Belgique, elle occupe le huitième rang sur quatorze pays. Notre pays fait ainsi quand même mieux que la moyenne européenne.

"Pour ce qui est de l'utilisation de la technologie de l'information, les Pays-Bas sont depuis assez longtemps déjà en avance sur nous", déclare le pédagogue Pedro De Bruyckere. "Au moment, où nous éprouvions des difficultés à nous lancer dans Netlog et Facebook, il y avait déjà 10 millions de Néerlandais sur le site de socialisation Hyves." Le smartphone a lui aussi été nettement plus vite accueilli par nos voisins du nord.

"C'est surtout chez les enfants et les jeunes qu'il manque quelques compétences importantes", poursuit De Bruyckere. "Les enfants chez nous manquent d'informations de fond et contextuelles. Ils doivent recevoir une formation adéquate, mais cela prend pas mal de temps." (Belga/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires