Le Belge est plus craintif, mais imprudent

29/10/10 à 11:04 - Mise à jour à 11:04

Source: Datanews

Depuis avril, le sentiment d'insécurité du Belge a singulièrement beaucoup augmenté.

Le Belge est plus craintif, mais imprudent

Depuis avril, le sentiment d'insécurité du Belge a singulièrement beaucoup augmenté.

Voilà ce qui ressort du Security Index périodique d'Unisys. La plus forte hausse des soucis concerne la sécurité ICT. C'est ainsi que 35% des Belges sont très préoccupés par les virus et le spam, 36% par le shopping et le banking en ligne, et 48% par l'abus des données de cartes de crédit.

Selon Luc Leysen, security expert chez Unisys, l'accroissement de cette peur est à mettre en parallèle avec plusieurs phénomènes. "Récemment, il est apparu que les cybercriminels lancent aussi des attaques contre des cibles nationales et industrielles. En outre, tout le monde doit suivre le mouvement et être en ligne, ce qui ne fait qu'amplifier la menace."

Ce qui est toutefois étonnant, c'est que les 1.011 Belges interrogés n'adaptent pas leur comportement en conséquence. C'est ainsi qu'un quart d'entre eux ne pense pas à actualiser leur antivirus, que 65% n'utilise pas de mots de passe complexes sur internet et que 40% indique que pour leur shopping en ligne, la facilité prime sur le respect de leur vie privée. "Nous privilégions tous le plus possible le confort et le moins possible la responsabilisation", déclare Leysen. Il plaide par conséquent pour des campagnes de sensibilisation ciblées à propos des antivirus et mises à jour. "Si vous veillez à ce que votre PC ne puisse être infecté, vous n'avez rien à craindre."

Il n'attend toutefois guère d'amélioration, aussi longtemps que la situation politique et économique ne se sera pas clarifiée: "Cela impacte tout: quelqu'un qui doit faire avec moins d'argent à cause de la crise, se fait d'autant plus de soucis, lorsqu'il recourt au télé-banking."

En savoir plus sur:

Nos partenaires