Le Belge bien moins friand d'achats online, par peur du risque et densité de magasins

16/10/13 à 13:56 - Mise à jour à 13:56

Source: Datanews

Un peu plus de la moitié des internautes Belges (55%) a acheté dans les 12 derniers mois quelque chose sur internet, selon des chiffres révélés mardi par Eurostat.

Le Belge bien moins friand d'achats online, par peur du risque et densité de magasins

Un peu plus de la moitié des internautes Belges (55%) a acheté dans les 12 derniers mois quelque chose sur internet, selon des chiffres révélés mardi par Eurostat.

Ils sont bien plus nombreux à effectuer des achats online dans les pays voisins: Pays-Bas (69%), France (69%), Luxembourg (73%) et Allemagne (77%). Des chiffres qui n'ont rien d'étonnant selon Gino Van Ossel, de la Vlerick Business School. "La Belgique a toujours été en retard dans ce domaine, entre autres parce que les consommateurs n'y aiment guère le risque et parce que la densité de magasins 'physiques' est importante", précise le professeur.

Une autre raison de l'engouement plus restreint des consommateurs belges est l'offre relativement limitée de "webshops", selon Gino Van Ossel, spécialiste du retail. "Quand de grandes chaînes lancent une boutique en ligne seulement dans quelques pays européens, la Belgique est d'office laissée de côté", précise-t-il. Le géant suédois H&M n'a d'ailleurs pas de site web de vente belge, note encore Gino Van Ossel.

Le nombre de mètres carrés de surface commerciale par habitant, relativement élevé dans notre pays, joue traditionnellement un rôle dans l'éventuel choix de recourir à internet pour ses achats.

L'aversion pour le risque complète le profil particulier du Belge, même si cette aversion ne semble agir que sur certains types d'emplettes.

L'achat en ligne permettant ensuite de venir chercher le produit et le payer en magasin connaît par exemple un grand succès en Belgique.

Selon Gino van Ossel, le pays reste à la traîne mais entame malgré tout un mouvement de rattrapage. "Les chiffres (nombre d'acheteurs, fréquence des achats online...) montrent une augmentation plus importante que dans la plupart des pays voisins." (Belga)



En savoir plus sur:

Nos partenaires