Le 8 juillet, c'en sera fini d'AltaVista

01/07/13 à 16:40 - Mise à jour à 16:40

Source: Datanews

Autrefois, AltaVista fut le numéro un des moteurs de recherche les plus rapides et les plus informatifs et ce, jusqu'à ce que Google le supplante. Le 8 juillet, son propriétaire Yahoo! a décidé de renoncer définitivement à ce service de recherche mémorable.

Le 8 juillet, c'en sera fini d'AltaVista

AltaVista a fait l'objet d'une annonce particulièrement laconique (une seule ligne) dans la mini-liste des services de Yahoo! "AltaVista (8 juillet, 2013) Utilisez Yahoo! Search pour vos besoins de recherche." Voilà comment est mentionnée la fin définitive du moteur de recherche qui avait bluffé en son temps le secteur commercial d'un internet naissant par sa vitesse et ses volumineux résultats de recherche. 'En son temps', cela signifie 1995, et son fournisseur de l'époque était Digital Equipment Corporation (DEC). AltaVista fut développé par le Network Systems Laboratory de DEC, en collaboration avec le Western Research Laboratory, et s'est distingué par un crawler (collecteur) particulièrement puissant (qui examinait tout le contenu des quelque 30 millions de pages web de l'époque) et par un outil d'indexation. Yahoo! même fut un fournisseur précoce du service de recherche AltaVista sur son site.

AltaVista proposa aussi à partir de fin 1997 l'un des premiers services de traduction gratuits sur le web, en collaboration avec le producteur de logiciels de traduction Systran s.a. Le service fut baptisé 'Babelfish', d'après le petit poisson qui, dans 'The Hitchhiker's guide to the Galaxy' de Douglas Adams, assurait à l'utilisateur un service de traduction universel. AltaVista s'en est tenu à 38 langues, dont le français et le néerlandais.

Après le rachat de DEC par Compaq, AltaVista fut cédé à une société d'investissement, pour finalement tomber entre les mains de Yahoo! via l'entreprise Overture en 2003. Entre-temps, Google était déjà apparu sur la scène et très tôt en 2001, davantage de commandes de recherche étaient effectuées dans Google que dans AltaVista. L'on peut ici affirmer sans exagérer que les derniers à avoir fait le pas vers Google furent les premier utilisateurs enthousiastes d'AltaVista, car ce dernier était extrêmement apprécié (votre serviteur le sait par expérience). Après une fuite préalable en provenance de Yahoo!, selon laquelle AltaVista était en phase terminale, l'on apprend donc aujourd'hui que sa fin définitive est proche désormais. Sic transit gloria mundi...

En savoir plus sur:

Nos partenaires