La zone de police Bruxelles Nord injecte 6 millions dans des caméras intelligentes

21/04/11 à 12:02 - Mise à jour à 12:02

Source: Datanews

La zone de police Bruxelles Nord (Schaerbeek/Evere/Saint-Josse-ten-Noode) opte pour une surveillance par caméras intelligentes avec analyse sonore et contrôle centralisé.

La zone de police Bruxelles Nord injecte 6 millions dans des caméras intelligentes

La zone de police Bruxelles Nord (Schaerbeek/Evere/Saint-Josse-ten-Noode) opte pour une surveillance par caméras intelligentes avec analyse sonore et contrôle centralisé.

D'ici fin 2013, 127 caméras intelligentes seront installées à 65 endroits des trois communes, plus deux caméras mobiles. L'investissement total sera de quelque 6 millions d'euros. Le projet a été attribué au groupe formé de Tein Telecom et de Cegelec.

Pour ses tâches opérationnelles, la zone de police Bruxelles Nord fera bientôt appel à un réseau sans fil de caméras intelligentes en combinaison avec un nouveau réseau à fibre optique pour la transmission des données. La surveillance se fera à partir d'une nouvelle salle de contrôle.

Les premières caméras seront opérationnelles à partir de 2012, et le réseau sera fourni par phases pour être tout à fait complet en 2014. Les emplacements définitifs des caméras n'ont pas encore été décidés.

La plate-forme de gestion vidéo sera adaptée aux besoins opérationnels de la police. Les caméras intelligentes détecteront entre autres les attroupements, les voleurs potentiels de et dans les voitures, les auteurs de rodéos, la violence, le tapage, les bris de vitres et les coups de feu. Une alarme préviendra alors la salle de contrôle radio pour un visionnement des images en direct. Les programmes informatiques rendant les caméras intelligentes seront actualisés en permanence.

Ce nouveau système de caméras sera aussi couplé au système d'alarme anti-agressions 'télé-police' existant pour les commerçants. En cas d'attaque, les caméras s'orientent automatiquement sur les différentes issues pour les auteurs.

"Au moment opportun, les images ad hoc seront transmises aux opérateurs, afin que le dispatching envoie en moins de deux minutes une patrouille sur place, tel est notre objectif. Nous fournirons ainsi un meilleur service à la population", a déclaré David Yansenne, chef de corps, lors d'une conférence de presse.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires