La WiFi Alliance ne veut pas attendre 802.11n

31/08/06 à 00:00 - Mise à jour à 30/08/06 à 23:59

Source: Datanews

La WiFi Alliance ne souhaite pas attendre l'homologation officielle de la révision de la technologie 802.11n WiFi. L'accord de collaboration des fournisseurs ICT va agréer une version provisoire du standard 80211.n et la certifier pour les produits.

L'alliance explique agir par inquiétude, suite au nombre croissant de produits pré-802.11n qui arrivent sur le marché, et à la menace d'incompatibilité qui en résulte. Précédemment, on avait déjà assisté à ce genre de prolifération lors du passage de 802.11b (11 Mégabit par seconde) à la variante g (54 Mbps). Avant l'arrivée de 802.11g, plusieurs fournisseurs avaient en effet sorti des produits basés sur une variante provisoire ('draft') du standard. En outre, certains avaient lancé des améliorations maison, comme la combinaison de deux signaux pour doubler la vitesse de transfert.La nouvelle technologie 802.11n WiFi promet à la fois une vitesse supérieure, une portée étendue et une meilleure sécurité. Selon Frank Hanzlik, directeur de l'alliance, il existe à présent sur le marché des produits 'Draft N' et 'Pre N' qui ne les offrent pas. Il craint une fragmentation et éventuellement un ternissement de l'image de WiFi. Les "précurseurs" actuellement disponibles ne seront probablement pas repris dans l'homologation.A l'origine, l'alliance ne voulait pas homologuer les produits 'Pre-N', mais l'organisme de standardisation IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) a fait savoir plus tôt ce mois-ci être encore aux prises avec un flot de commentaires relatifs au standard. L'on n'attend donc pas une nouvelle proposition avant le début de l'an prochain, et pas un standard définitif avant 2008. La WiFi Alliance compte parmi ses membres des producteurs de puces, fournisseurs d'ordinateurs, fabricants de GSM, constructeurs de produits électroniques et développeurs de logiciels.

Nos partenaires